Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gainage, la gym des flemmards : 5 excellentes raisons de s'y mettre

Le gainage : on peut en faire PARTOUT !
Le gainage : on peut en faire PARTOUT !

Peut-on faire rimer corps de rêve et "flemmingite" chronique ? Oui, grâce au gainage. Puretrend vous donnes cinq bonnes raisons de vous mettre à faire des planches. Laissez-vous tenter et à vous les tablettes de chocolat sans même sortir vos baskets !

Le gainage, qu'est-ce que c'est ?

Le gainage est un exercice de renforcement musculaire qui fait essentiellement travailler les muscles profonds et posturaux du tronc. Les abdos (grand droit, transverses et obliques) et les muscles du dos, surtout les lombaires, sont sollicités. Lorsque les exercices sont bien (et suffisamment) exécutés, on mobilise également les grands fessiers, les fessiers, les muscles des cuisses, intérieurs et extérieurs, ainsi que les triceps.

Le gainage, comment on fait ?

Rien de plus simple. Pour un gainage parfait, il faut apprendre quatre positions différentes : de face, sur les côtés et de dos. Sur les images ci-dessous, les positions fixes de base. On peut les réaliser sur les mains, ou sur les coudes (moins violent pour les poignets et tout aussi efficace).

Nos raisons de s'y mettre :

1 - C'est simple

Pas la peine de sortir de Polytechnique ou d'avoir une licence STAPS pour comprendre le principe des planches. Alors que le yoga, le Pilates ou d'autres activités physiques de renforcement musculaire nécessitent un apprentissage avec un professeur, le gainage s'apprend en autodidacte. Et pas la peine d'être une lumière.

2 - Ça se fait partout

L'inconvénient avec le sport, pour bien des flemmards, c'est qu'il faut déjà se bouger pour y aller. Soit on repasse à la maison après le travail pour se changer et dans ce cas il faut résister à l'appel du canapé. Soit on se trimbale toute la journée avec son sac de sport sur le dos... Dans les deux cas, les vrais paresseux n'ont, à aucun moment, véritablement considéré l'une de ces deux solutions comme un choix raisonnable. Le gainage, cela se fait partout. Mais alors, vraiment partout :

3 - Ce n'est pas cher

Alors que pour pratiquer la très grande majorité des sports il convient de s'acheter au minimum une tenue et des baskets, le gainage ne nécessite pas de matériel. En slip, une serviette pliée sous les coudes pour éviter de se faire mal, et le tour est joué. Nous sommes très loin des centaines d'euros consacrés à un abonnement dans une salle de sport. Le gainage, c'est donc le sport rêvé des flemmards mais aussi des radins et/ou shoppeurs compulsifs constamment à découvert. "Hashtag pas d'excuse", ça vous dit quelque chose ?

4 - C'est rapide

Pas envie de passer une heure à faire de la gymnastique ? L'avantage du gainage, c'est aussi le temps qu'on lui consacre. Il est essentiel d'en faire de manière régulière, au moins trois-quatre fois par semaine, mais les séances sont vite pliées. Les nombreux challenges circulants sur les réseaux sociaux ne demandent jamais plus de cinq minutes d'efforts... Parfait pour les plus pressés, non ?

5 - C'est une activité douce

Les flemmards sont souvent des gens qui ne font pas beaucoup d'exercice physique. Il n'est pas toujours recommandé de se mettre au sport du jour au lendemain. La course à pieds, par exemple, occasionne des impacts au sol et peut mettre à mal des articulations peu habituées. Les non-sportifs en embonpoint ne seront qu'encore plus désavantagés. Le gainage est doux car il est statique. On peut le pratiquer à tout âge, quelle que soit sa corpulence et fait un complément parfait à la marche rapide (pour le cardio). Le gainage n'endommage pas le dos, bien au contraire, et peut même être pratiqué par les femmes enceintes, dans les premiers mois de grossesse, comme Bar Refaeli !

Amélie Wolf

À ne pas rater