Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gad Elmaleh : parti se réinventer à New York, il se dit mal barré en amour

C'est le coup de bluff de sa carrière. Après être devenu l'un des humoristes français les plus populaires, Gad Elmaleh a décidé de tout plaquer. Cap sur New York où le célibataire a choisi de se réinventer. Et de mettre l'amour un temps entre parenthèses.

A 45 ans, Gad Elmaleh a décidé de vivre son "rêve américain". L'humoriste star de sa catégorie a plaqué Paris pour New York, où il s'est installé en janvier dernier. Depuis Tribeca, où il vit désormais, l'homme écume les clubs et se frotte au public exigeant de la grosse pomme. Une petite révolution pour celui qui explique être "à un tournant de sa vie".

Dans un sujet de six pages que lui est consacre le magazine Paris Match, Gad Elmaleh évoque ses envies mais aussi sa vie amoureuse. Séparé de la mère de son fils cadet, Charlotte Casiraghi, il a décidé de profiter de son célibat, tout en se montrant assez négatif sur ses chances. "Je crois au coup de foudre. Mais je pense tout simplement ne pas être fait pour l'amour. C'est un truc que je n'ai pas. Le couple, le quotidien, ça me semble mal barré."

L'Amérique, le meilleur lieu pour se réinventer

Son aventure new-yorkaise, Gad Elmaleh l'assume à 100%. Pourtant, c'était plutôt mal parti. "Ma famille, mes potes, mon producteur, tout le monde me disait de ne pas me lancer dans cette histoire. Mais j'avais besoin d'avancer de me remettre en cause. Sinon, je risquais de tourner en rond." Il ajoute, très franc : "Lors de mon dernier spectacle, j'étais un peu lassé par mes propres vannes. J'ai senti qu'il ne fallait pas faire le show de trop (...). Je me suis éloigné de mon confort pour mieux me réinventer."

A New York, il joue son spectacle "Oh My Gad" plusieurs fois par semaine dans une salle d'East Village, le Joe's Club. Et prépare le grand show au Carnegie Hall, en février 2017. Il sera le premier humoriste français à s'y produire, énonce-t-il avec fierté. La preuve qu'il n'y a pas d'âge pour se réinventer.

Un sujet à retrouver dans le Paris Match du 26 mai au 1er juin, chez votre marchand de journaux.

À ne pas rater