Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gad Elmaleh, célibat et rêve américain : "C'est dur de draguer en anglais"

Gad Elmaleh fait des confidences sur son expérience aux Etats-Unis au micro d'Europe 1.
3 photos
Lancer le diaporama

Parti à la conquête des Etats-Unis, Gad Elmaleh s'est prêté à quelques confidences sur les ondes d'Europe 1. L'humoriste qui se produit actuellement à New York a ainsi évoqué sur son célibat sans tabou.

En pleine opération séduction aux Etats-Unis, depuis déjà deux ans, Gad Elmaleh s'est confié récemment sur Europe 1. L'humoriste revient sur cette décision de se mettre en danger aussi bien professionnelle que personnelle. L'occasion pour ce papa très fier d'évoquer son célibat avec humour et autodérision, bien sûr.

"J'ai dû me remettre en question, prendre des risques"

Deux ans après avoir décidé de vivre le rêve américain, Gad Elmaleh se confie sur son expérience. Un 1er avril, qui plus est. Pourtant, l'humoriste l'assure : "Je n'ai pas refusé de parler à la presse française avant. C'est juste que j'étais complè­te­ment investi et en immer­sion dans ce projet. Je voulais vrai­ment être dans cet univers anglais". Déterminé à exporter son spectacle "Oh my gad" et régaler les Américains de son humour, celui qui jouait au prof de français la télévision américaine s'est lancé corps et âme dans ce projet.

Une entreprise pour laquelle il a dû "se remettre en ques­tion, prendre des risques pour retrou­ver les sensa­tions premières [qu'il avait] il y a vingt ans quand [il a] commencé la comé­die". Cette prise de risques, Gad Elmaleh l'avait évoqué dans un mystérieux tweet posté en décembre dernier et que certains avaient compris comme l'annonce de sa séparation avec Charlotte Casiraghi. Un célibat aujourd'hui confirmé alors qu'il raconte les obstacles auxquels il se heurte aux Etats-Unis. "C'est dur de draguer en anglais. Et quand tu n'es pas connu, c'est plus diffi­cile. C'est un chal­lenge pour tout, ici", a-t-il ainsi raconté en plaisantant.

L'humoriste qui s'est mis assidûment à l'anglais poursuit : "Le plus important, c'est qu'on me comprenne tout le temps. Il ne faut pas qu'il y ait une blague qui soit mal compris par le public car je l'ai mal prononcée". Ce projet "risqué et moti­vant" en vaut la chandelle, de ça Gad Elmaleh est sûr.

À ne pas rater