Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Free State of Jones : Matthew McConaughey est grand en défenseur de la liberté

4 photos
Lancer le diaporama

Une histoire forte et vraie, un acteur principal, Matthew McConaughey, concerné et habité, des sentiments violents et une vraie prise de risques, "Free State of Jones" est à la fois une ode à la liberté, un combat politique et un film magnifique.

Un film comme "Free State of Jones" ne peut se résumer à la personnalité de son acteur principal. Et pourtant, dans ce long métrage épique et éminemment politique, Matthew McConaughey crève littéralement l'écran en défenseur de la liberté et des droits civiques. Habité, convaincant et convaincu, il n'hésite pas à se salir les mains pour se battre pour des idées pas vraiment dans l'air du temps à cette époque. Pionnier de la défense des droits civiques, Newton Knight (Matthew McConaughey), courageux fermier du Mississippi, prend la tête d'un groupe de modestes paysans blancs et d'esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés englués dans la guerre de Sécession. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l'avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés... Résolument engagé contre l'injustice et l'exploitation humaine, l'intrépide fermier fonde le premier État d'hommes libres où noirs et blancs sont à égalité.

La force d'une histoire vraie

Histoire d'une beauté et d'une puissance incomparable, elle prend encore plus de consistance parce qu'elle est vraie et que ce film est finalement une occasion de réhabiliter la mémoire de ce précurseur dans la défense des droits civiques à une époque où la guerre faisait rage entre les Etats plus progressistes du Nord et les Etats esclavagistes du Sud. Paysan pauvre ne possédant pas d'esclaves, il se trouve pourtant enrôlé dans l'armée sudiste dans un combat qui n'est clairement pas la sien. La mort de son neveu de 14 ans sous l'uniforme et les lois qui permettent aux riches d'échapper à la conscription ont raison de son engagement comme aide-soignant. Il déserte et rentre chez lui mettre son neveu en terre. De la désertion, il passe à la rébellion quand il découvre la situation dans ce comté du Mississippi : les paysans sont surtaxés et ont du mal à survivre tandis que les riches continuent à prospérer en toute impunité.

Un engagement pur et sans faux-semblants

Au détriment de sa vie familiale, Newton Knight s'engage alors dans un autre combat, celui de l'égalité et de la justice sociale, mais aussi raciale. Car dans sa fuite, il rejoint un groupe d'esclaves noirs qui a refusé l'asservissement. Entre ces hommes pourchassés, un même sentiment : le refus de la situation établie. Vite rejoint par de nombreux déserteurs fuyants une guerre toujours plus sanguinaire, Newton Knight devient vite le leader des laissés pour compte. Mais ce qui est au départ une résistance, une nécessité pour survivre devient vite un combat, une épopée épique contre l'ordre établi. Courageux, combatifs, ils bousculent l'ordre établi et réussissent un temps, à 1 contre 1000 à instaurer un état de droit où tous les hommes sont libres et égaux. Confortés par l'issue de la guerre de Sécession, les hommes de Knight entrent ensuite en politique et milite pour le droit des Noirs. Mais si les lois ont changé, les hommes, eux, sont toujours les mêmes et la lutte continue, sous une autre forme certes, mais elle continue. C'est ainsi que toute sa vie durant, Newton Knight s'est battu pour ce qu'il croyait juste. Et si il a pu croire un temps que son combat allait être récompensé, il ne savait pas qu'en fait, il n'en était qu'au début et qu'il aura fallu plus de 100 ans de lutte et de héros comme Malcom X ou Martin Luther King pour que les droits des noirs soient égaux à ceux des blancs.

Un acteur habité par son rôle

Dans ce rôle, Matthew McConaughey donne encore une fois sa pleine mesure. Orateur puissant, héros valeureux, le comédien incarne à la perfection Newton Knight, un homme dans lequel l'acteur engagé s'est reconnu. Surtout, Newton Knight est un vecteur de résistance, de justice et de paix, un homme dont on aurait aussi besoin aujourd'hui. Si l'aspect politique est fondamental dans "Free State of Jones", c'est aussi un film épique, une épopée violente et aussi une histoire d'amour belle et interdite, une fresque de près de 2h20 qui nous laisse pantelant et surtout plein de questions quant au combat pour les droits civiques et la situation sociale et politique que l'on vit aujourd'hui et dans laquelle on trouve de bizarres résurgences d'un passé que l'on pensait définitivement trop lointain pour resurgir...

Grégory Curot

À ne pas rater