Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Françoise Hardy, femme la plus désirée des années 70

Si aujourd'hui de nombreuses personnes fantasment sur des bombes aux courbes d'enfer comme les mannequins Sports Illustrated par exemple, dans les années 70 les choses étaient bien différentes. Icône yéyé et idole des jeunes, Françoise Hardy était incontestablement une des femmes les plus désirées de son époque notamment par les rock stars. Une époque sur laquelle elle est timidement revenue lors de son passage sur "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel cette semaine. 

Une silhouette longiligne, des yeux bleus envoûtants sous une frange épaisse et une voix douce, Françoise Hardy n'avait que quelques mois de carrière derrière elle lorsque les médias la consacrent "idole de la chanson". Devenue également icône mode des années 60/70, elle a fait tomber la France entière sous son charme, les femmes se coupant les cheveux et enfilant des minijupes pour lui ressembler, les hommes désirant en faire leur "fiancés". De "simple" chanteuse, elle est devenue une des femmes les plus désirées au monde. Un "statut" sur lequel Marc-Olivier Fogiel est revenue avec la principale intéressée lors de son passage dans son émission "Le Divan" cette semaine. Si la chanteuse, désormais âgée de 72 ans, avoue être perplexe sur le terme de "fantasme sexuel" employé par l'animateur, elle reconnaît timidement avoir été effectivement un "fantasme" pour des anonymes comme célébrités.

"Elle représentait le summum de la pin-up"

Elles sont peu à pouvoir se vanter d'avoir été courtisé par les plus grandes stars de la chanson, Françoise Hardy fait partie de celles-là. "Quand j'ai lu dans la revue 'Mademoiselle Âge Tendre' que j'étais l'idéal féminin de Mick Jagger, j'étais vraiment au septième ciel car il était mon idéal masculin. Il me faisait rêver véritablement" explique-t-elle avant de dévoiler que le Casanova des Rolling Stone n'est en aucun cas parvenu à ses fins. Que Mick se rassure, les autres prétendants n'ont guère eu plus de chance. "Elle représentait le summum de la pin-up. Elle était épinglée aux murs des chambres de Chelsea. Je sais que beaucoup de groupes qui commençaient à se faire connaître, tels que le les Rolling Stones, Brian Jones et Mick Jagger, les Beatles, John Lennon et Paul McCartney, et beaucoup d'autres groupes auraient tous aimé avoir Françoise Hardy pour fiancée. Quand elle est venue à Londres, je crois qu'ils ont tous tenté leur chance" se souvient Malcolm McLaren, manager des Sex Pistols désormais disparu, dans une vieille vidéo diffusée pendant l'émission.

David Bowie : "J'ai été passionnément amoureux d'elle"

Si la jeune femme leur a finalement préféré Jacques Dutronc, ces amoureux éconduits sont loin de lui en avoir tenue rigueur. "Pendant très longtemps, j'ai été passionnément amoureux d'elle. Elle doit être au courant. Tous les hommes et bon nombre de femmes l'étaient également" se souvenait David Bowie dans une ancienne interview également diffusée au cours l'émission. De quoi rendre plus d'une femme jalouse, même si des années après Françoise Hardy semble toujours aussi étonnée de son image d'icône.

À ne pas rater