Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Françoise Hardy : 71 ans pour l'icône des yéyé qui ne vieillit pas

Star dès les années 60, Françoise Hardy fait partie de ces idoles toujours en activité. L'interprète de "Tous les garçons et les filles" fête aujourd'hui ses 71 ans. Et continue d'afficher sa silhouette de jeune fille et un charisme sans pareil. Retour sur une grande dame de la chanson.

En 1962, année où Françoise Hardy passe de l'anonymat à la renommée, elle n'est qu'une jeune fille de dix-huit ans, complexée depuis toujours par sa silhouette longiligne. Si elle avait su que c'est ce même corps et sa beauté toute juvénile qui allait faire d'elle une star de la chanson !

Avec "Tous les garçons et les filles", chanté à l'antenne de la RTF (la seule chaîne, à l'époque), elle séduit le public, qui rapidement s'arrache ce 45 tours qui fera date. Suivront "Mon amie la rose", "Comment te dire adieu", "Le Temps de l'Amour", "Message personnel", autant de tubes aujourd'hui inscrits au patrimoine de la chanson française.

L'icône des yéyé

Mais Françoise Hardy, c'est aussi une leçon de style, une panoplie devenue culte incarnant l'époque des yéyé. Frange et cheveux longs, minijupe, bottes Courrèges, la chanteuse adopte un look reconnaissable entre mille. Muse des créateurs, elle conserve une liberté, une indépendance d'esprit et un naturel qui font résolument d'elle une femme moderne.

Cinquante ans plus tard, rien n'a changé. Bien sûr, ses cheveux ont blanchi. Depuis des années, elle a opté pour le court et une coupe garçonne qui lui va à ravir. Bien sûr, çà et là, son visage jamais maquillé ou presque laisse apparaître des sillons et des rides. Mais elle n'en est que plus belle.

Françoise Hardy affiche toujours la même aura, une classe naturelle. Elégante dans ses costards androgynes, l'éternelle compagne de Jacques Dutronc - avec qui elle forme un couple iconoclaste - n'a rien perdu de sa superbe. Pourtant, dans son discours, le son de cloche est différent.

"Je n'aime pas me voir vieillir"

A 71 ans, elle se montre souvent dure avec elle-même. Surtout, elle déteste les effets du temps sur elle. "Je n'aime pas voir vieillir les gens que j'aime. Ni les autres ni personne. Je n'aime pas me voir vieillir non plus et j'évite de me regarder dans une glace. Le visage qui se ride, le corps qui de flétrit et se déforme, l'enlaidissement et l'impotence que provoque le vieillissement, tout cela m'attriste profondément. Nous vieillissons tous mal." (Obsession, octobre 2012).

Elle en veut à ce temps qui passe, réduisant sa vie sexuelle à zéro ("Je sais bien qu'il y a des femmes d'un certain âge qui ont encore une vie sexuelle, grand bien leur fasse ! Moi, ça me paraît diffi­cile." ELLE, 2012).

Un regard dur mais sincère. Sans doute est-ce parce qu'elle idéalise tant le beau qu'elle se trouve autant affectée. En 2012, elle expliquait en interview qu'elle était "subjuguée par la beauté."

"J'ai par exemple regardé plusieurs fois 'La Bicyclette bleue' uniquement pour le bonheur de contempler la stupéfiante beauté de Laetitia Casta."

Nous, on demeure à jamais scotché par celle de Françoise Hardy.

À ne pas rater