Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Franck Dubosc : l'album de la honte en 15 photos

Acteur et humoriste bien connu du petit et du grand écran, Franck Dubosc s'est fait connaître avec son rôle de séducteur un brin lourd, mythomane sur les bords. Slip moulant dans "Camping 1 et 2" ou brushing permanenté dans "Disco", rien ne lui fait peur, surtout pas le ridicule. La preuve en 15 photos "dossier".

Il était une fois un jeune garçon originaire de Grand-Quevilly, en Normandie, timide et réservé, qui se fantasmait en aventurier un poil mythomane. Ce personnage, Franck Dubosc en a fait le miel de ses spectacles et de ses films. En séducteur beauf adepte du slip saillant, il a fait de sa toison poivre et sel sa marque de fabrique.

Tout commence en Normandie, où le jeune Franck Dubosc se rêve plus extraverti. Au Conservatoire de Rouen, qu'il rejoint une fois son bac en poche, il rencontre Valérie Lemercier (qui trouvera sa voie dans les rôles de bourgeoises à la voix haut perché) et Karin Viard l'ex-complexée. Sa première apparition à la télé, il la fait en 1979, dans le rôle du pilote du vaisseau des frères (venus d'ailleurs...) Bogdanoff dans "Temps X". Il tourne ensuite dans "A nous les garçons", avant de mettre le cap sur l'Angleterre.

Là-bas, le jeune comédien déploie son talent de French lover dans "Coronation Street", feuilleton indéboulonable de la télé britannique. De retour en France, c'est une heureuse coïncidence qui lui permet de monter sur scène. Serveur au Café du Trésor, il voit son patron, revenu d'Amérique, introduire le stand-up. Un tour de chauffe pour celui qui quelques mois plus tard fait la première partie d'Elie Semoun, et co-écrit "Les Petites annonces d'Eli".

En 1998, c'est le premier spectacle, "Du beau, du bon, Dubosc". "J'Vous ai pas raconté", "Romantique", "Il était une fois... Franck Dubosc" et "Franck Dubosc à l'état sauvage" suivront. Adoubé à Montréal où il présente le festival Juste Pour Rire avec son ami Stéphane Rousseau, il triomphe bientôt au cinéma dans son rôle préféré, celui de beauf en slip XXS.

"Camping" de Fabien Onteniente fait un carton et fait l'objet d'une suite. Ensemble, ils tournent aussi dans "Disco", où il décline la permanente choucroutée et le style 70's aux côtés d'Emmanuelle Béart , sereine avec son âge. "Bienvenue à bord", "Boule et Bill" et dernièrement "Fiston" avec Kev Adams, l'humoriste et comédien à fait de son personnage un habitué du grand écran.

À ne pas rater