Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

France Gall : la chanteuse se confie sur son histoire d'amour avec Michel Berger

Michel Berger et France Gall, c'est un couple mythique qui a marqué la chanson française et lui a offert des dizaines de tubes. En pleine promotion de la comédie musicale "Résiste", qu'elle supervise, la chanteuse revient sur sa plus belle histoire d'amour.

En 1997, France Gall a tiré sa révérence. Assaillie par le chagrin, la chanteuse vedette des années 60 a choisi de quitter la scène après la disparition, à cinq ans d'intervalle, de son époux, Michel Berger, et de leur fille, Pauline, atteinte de mucoviscidose.

Près de vingt ans après, la star revient dans la lumière avec "Résiste", une comédie musicale reprenant les tubes de Michel Berger. Une façon pour elle de faire vivre la musique de celui dont elle a partagé la vie et avec qui elle a signé des duos restés dans toutes les têtes.

Elle, la jolie blonde qui chantait "Sacré Charlemagne" avant de créer la polémique avec "Les Sucettes", de Serge Gainsbourg, rencontre le compositeur en 1973. En l'entendant interpréter le titre "Attends-moi" à la radio, elle se décide à le contacter et lui faire relire les textes qui lui sont proposés par son producteur.

Quelques mois plus tard, c'est le début d'une fructueuse collaboration, jalonnée de chansons aujourd'hui inscrites au patrimoine de la variété française : "La déclaration d'amour", "Ca balance à Paris", "Tout pour la musique", "Résiste" ou encore "Il jouait du piano debout".

"Je sens la présence de Michel dans sa musique"

"Michel était un pur artiste, il cherchait la perfection et il avait l'impression de ne jamais l'atteindre", explique-t-elle aujourd'hui à Paris Match, dont elle fait la couverture. "C'était un écorché vif, avec des colères d'adolescent".

Celui qu'elle épouse en 1976 et avec qui elle a eu deux enfants, Pauline et Raphaël, était bien différent d'elle. "Michel disait de moi que j'étais l'opposé de lui, que j'étais une réaliste optimiste." Douée pour le bonheur, France Gall a dû déployer des trésors de patience et de force intérieure pour surmonter la disparition de son mari, foudroyé par une crise cardiaque à 44 ans, le 2 août 1992, puis celle de sa fille, emportée par une mucoviscidose en 1997.

"C'est ma famille invisible, lovée au plus profond de mon coeur. Je sens la présence de Michel dans sa musique. Il est complètement intégré à ma vie sans que ce soit lourd et triste. Quand j'entends une de ses chansons, je souris. Je suis sa plus grande fan !"

A 68 ans, l'artiste pose un regard plein de sagesse et d'espoir sur la vie. "Il faut avoir confiance dans la vie, lui faire honneur. Et lui faire honneur, c'est être heureux".

Un entretien à retrouver en intégralité dans le Paris Match du 22 au 28 octobre.

À ne pas rater