Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

France Gall : confidences émouvantes d'une mère courage sur sa fille disparue

En 1997, France Gall perdait sa fille Pauline, victime de la mucoviscidose. Artiste discrète, la chanteuse est revenue sur cette terrible épreuve dans un documentaire diffusé mercredi sur D8. Mère courage, elle a livré un témoignage poignant. 

Dans le documentaire "Michel Berger par France Gall" diffusé cette semaine par la chaîne D8, France Gall est revenue sur une des plus terribles épreuves de sa vie : la perte de sa fille. Pauline est décédée en 1997 après s'être battue contre la mucoviscidose, elle avait 19 ans.

Mère courage, déjà veuve de Michel Berger au moment de la disparition de sa fille (il est mort en 1992), France Gall explique avoir eu beaucoup de mal à réaliser ce qu'il se passait, ce qui était en train de se produire : "On ne le croit pas, on n'en revient pas de vivre un truc pareil. C'est justement le truc qu'on ne peut pas vivre et qu'on ne veut pas vivre. Tout le monde dit que c'est impossible à vivre, que c'est inhumain. Et pourtant, on me le fait vivre. Je n'en revenais pas que ce soit possible".

"J'ai tout de suite voulu vivre avec ça"

Pour garder la tête hors de l'eau, la chanteuse confie s'être mis un point d'honneur à encaisser le choc du mieux qu'elle le pouvait, immédiatement. "J'ai tout de suite voulu être la maman qui réus­sit le plus au monde à survivre et à inté­grer cette idée d'avoir perdu un enfant. De pouvoir, le plus faci­le­ment, vivre avec ça. Sinon, on est foutu si on y pense, si on est dans le regret".

Des propos qui ne peuvent que nous faire penser à Michel Fugain dont nous vous parlions récemment. De son côté, l'artiste a confié avoir eu besoin de s'isoler complètement après le décès de sa fille Laurette en 2002. Il s'était renfermé sur lui-même pour mieux se plonger dans la musique. La dépression que lui avait causée la perte de sa fille avait provoqué l'éclatement de sa famille et sa séparation avec la mère de Laurette, Stéphanie Fugain.

De son côté, France Gall dit avoir transformé sa peine en pensées positives. "Ma manière de penser, ça a été : 'C'est extra­or­di­naire de l'avoir connue pendant 19 ans. On me l'a reprise mais on me l'a quand même donnée pendant 19 ans'". Des mots touchants que l'on a peu l'habitude d'entendre de la part de la chanteuse, habituellement très secrète sur sa vie privée.

 

À ne pas rater