Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Foufoune et crochet : Quand la mode vire au porno

Exit les imprimés galactiques et autres pochettes à clou, la mode se rue sur une tendance nettement plus triviale : le porno. De petits créateurs à marques de l'acabit d'American Apparel, ils donnent tous dans le "vagina pride". La tendance sexo-crado, on adopte ou pas ?

Dans le monde de la mode, les tendances un peu folles et importables de manquent pas. Mais il y en a une qui pourrait bien dépasser les limites des fashionistas les plus délurées (même Madonna, adepte du SM) : le porno. Dernière marque à avoir sauté la pas, American Apparel, avec son t-shirt "Period Power", dépeignant un sexe féminin en plein cycle menstruel.

Pour Petra Collins, jeune photographe qui s'est associée à la marque pour créer le modèle, le symbole est avant tout féministe. "J'ai décidé de mettre un sujet tabou sur un t-shirt pour le rendre visible de tout le monde. Nous avons appris à haïr notre cycle menstruel et même à cacher la masturbation". Ce qui donne un bout de tissu pas vraiment mettable, on en conviendra, même si on comprend (sur le principe) l'idée de départ.

American Apparel n'en est pas à sa première polémique, elle qui fait la promotion ses vêtements avec des campagnes sexy-vulgaires. Surtout, la marque a été rejointe par de nombreux petits créateurs, qui distillent sur la toile leurs "oeuvres" à la gloire du sexe féminin. Entre féminisme et provocation, le vagin se décline sous toutes les formes : en colliers et sautoirs, chez VulvaLoveLovely (en vente sur Etsy), en coussins et autres sacs à main. L'intimité se montre, mieux, elle s'affiche, comme si après avoir brûlé leurs soutien-gorge, les nouvelles néo-féministes voulaient mettre leur foufoune en pleine lumière.

Autre exemple de la tendance porno qui assaille le monde de la mode, les créations d'Amélie Lallemand. L'artiste française a développé un concept bien à elle : le porno-crochet, ou comment reconcilier les napperons de sa grand-mère avec le film X du dimanche soir. Cela donne des captures d'écran surpiquées de fleurs tricotées en guise de cache-sexe. Bon goût bonjour ! "La sexualité", explique la créatrice sur le site Konbini , "c'est peut-être l'un des derniers trucs un peu marrants, ça a une place importante dans la société, comment on positionne notre corps par rapport à ça. Le fait qu'on soit des animaux, finalement."

Loin de considérer le sexe féminin ou le porno comme tabou, on pourra convenir que leur place n'est pas forcément sur nos vêtements, question de style.

À ne pas rater
À découvrir