Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Flora Coquerel : canon et bonne perdante au concours Miss Monde

Dimanche soir, le concours Miss Monde a sacré la jeune Sud-Africaine Rolene Strauss, 22 ans. Bonne perdante, Flora Coquerel a félicité l'heureuse élue et s'est dit fière de son parcours. Il faut dire que la Française méritait bien de gagner !

Bien classée selon les pronostics, Flora Coquerel portait les espoirs français au concours Miss Monde, organisé dimanche soir à Londres. Mais le destin et les juges en ont voulu autrement. Finalement, c'est Miss Afrique du Sud, Rolene Strauss, qui a décroché le titre à vingt-deux ans. Un sacre qui a fait 120 déçues, parmi lesquelles Miss France 2014.

Celle qui a dégainé le décolleté XXL le soir du couronnement de Camille Cerf, avait pourtant toutes ses chances. Très chic lors du concours, la Française a brillé grâce à sa plastique et à son élégance naturelle, loin de certains visages refaits. Mais cela n'a malheureusement pas suffit.

Eliminée avant les demi-finales, Flora Coquerel n'est pas parvenue à atteindre la finale du concours. Pourtant, niveau look et mise en beauté, elle avait mis le paquet.

 

Superbe, la jeune femme qui assure être restée elle-même durant son année en tant que Miss France, a porté haut les couleurs de la France, dans un concours où l'Hexagone peine à se démarquer. Virginale dans sa robe bustier blanche, elle a aussi osé le rouge avec une robe très sexy.

Mais n'allez pas croire que Flora Coquerel soit effondrée pour autant. La jeune femme, très mature et bonne joueuse, a tenu à saluer la victoire de Miss Afrique du Sud. Sur son compte Instagram, elle a écrit à ses fans, pour les remercier de leur soutien et les rassurer.

"Je suis bien évidement déçue et triste de ne pas rentrer avec une belle place mais fière de mon parcours."

Si elle n'a pas obtenu la couronne, Flora Coquerel a au moins décroché la Palme du fair-play. De quoi nous rendre fier d'elle.

À ne pas rater