Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Festival de Cannes 2015 : le palmarès de cette 68ème édition

Dimanche soir, le Festival de Cannes 2015 s'est clôturé sur la remise des différents prix. Grands gagnants de cette 68ème édition : les films engagés.

Après plus de dix jours de compétition, la 68ème édition du Festival de Cannes a refermé ses portes hier soir, dimanche 24 mai 2015, après la cérémonie de clôture. Une journée qui a évidemment été marquée par le palmarès enfin dévoilé de cette édition 2015.

La grande victoire des films engagés

Cette année, l'engagement a payé. Tout d'abord, Jacques Audiard. Le réalisateur français, déjà sacré en 1996 pour "Un héros très discret" et trois ans plus tard pour "Un prophète", a reçu la Palme d'Or pour "Dheepan", un film engagé qui retrace le parcours en France de réfugiés sri-lankais.

Puis, Vincent Lindon. L'acteur français a reçu le prix d'interprétation masculine pour "La Loi du marché" de Stéphane Brizé, dans lequel il interprète le rôle d'un ouvrier au chômage depuis vingt mois qui se bat pour retrouver un emploi. Un film très engagé et actuel qui fait écho aux difficultés du monde du travail et à la précarité. A 55 ans, Vincent Lindon vient enfin d'être récompensé par ce tout premier prix : "C'est la première fois que je reçois un prix dans ma vie" a t-il lancé. Son discours, très émouvant, a marqué cette soirée, notamment lorsqu'il a évoqué ses parents disparus : "Quand je pense que j'ai fait tout ça pour qu'ils me voient, et qu'ils ne sont plus là..."

Vincent Lindon reçoit le prix d'interprétation masculine pour "La Loi du marché" de Stéphane Brizé.


Découvrez ci-dessous le palmarès de ce 68ème Festival de Cannes :
- Palme d'or : Jacques Audiard pour "Dheepan"
- Prix du jury : Yorgos Lanthimos pour "The Lobster"
- Grand prix : Laszlo Nemes pour "Saul Fia" ("Le fils de Saul")
- Prix d'interprétation masculine : Vincent Lindon dans "La Loi du marché" de Stéphane Brizé
- Prix d'interprétation féminine : Emmanuelle Bercot dans "Mon Roi" et Rooney Mara dans "Carol"
- Prix du scénario : Michel Franco pour "Chronic"
- Prix de la Mise en scène : Hou Hsiao-Hsien pour "Assassin"
- Caméra d'or : César Augusto Acevedo pour "La Tierra y la Sombra"
- Palme d'or du Court-métrage : Ely Dagher pour "Waves' 98"

Jennifer Delattre

À ne pas rater