Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Faustine Bollaert, la famille avant tout : "Je suis une matriarche"

A 37 ans, l'animatrice enchaîne les émissions sur M6. Un concours de talent 100% junior, une nouvelle saison du "Meilleur Pâtissier" et un emploi du temps bien rempli pour cette maman de deux enfants, qui fait tout pour "ne rien rater".

En 2016, la question se pose toujours pour les femmes actives : comment conjuguer travail et vie de famille ? Car n'est pas Wonder Woman qui veut, et enchaîner les réunions avec le RH et celles de parents d'élèves n'est pas une mince affaire. Au bord du burn-out, certaines se reprochent de ne pas être à la hauteur de la femme et mère parfaite brandie par la société.

Ce problème, Faustine Bollaert le connaît bien. A trente-sept ans, l'animatrice télé vit entre Paris et la campagne picarde. Deux domiciles pour un quotidien pour le moins rythmé. "J'ai l'obsession de ne rien rater", avoue la maman d'Abbie, deux ans et demi, et de Peter, sept mois, au magazine Télé 7 Jours.

"Mon organisation est militaire et tout devient ingérable si un grain de sable vient se glisser dans les rouages." Son secret ? "J'ai vraiment la chance d'avoir une nounou formidable, une maman et une belle-maman très présentes." Et monsieur dans tout ça (l'écrivain Maxime Chattam, ndlr) ? C'est en partie pour lui que la famille s'est installée en Picardie. Une vie au vert et au calme dont il a besoin pour trouver l'inspiration.

Faustine Bollaert, une "femme de tribu"

La famille chez les Bollaert, c'est sacré. "Je suis fondamentalement une femme de tribu, une matriarche. Je rêve d'avoir, plus tard, mes enfants et mes petits-enfants autour de mon mari et moi. Je me sens bien quand la maison est remplie, quand les copains défilent. La famille a un vrai sens pour moi."

Pas étonnant si c'est dans ce domaine-là qu'elle s'est spécialisée, entre autres sur M6. Au micro de France Bleu aussi, elle interviewe les people sur leur rapport à leurs proches dans "Je suis d'où je viens". Un credo qui sied comme un gant à cette trentenaire hyperactive qui se réserve cinq heures par semaine pour faire du sport, "un défouloir" indispensable pour décompresser. Une vie à cent à l'heure qui lui réussit, mais pas de tout repos.

À ne pas rater