Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Fashion week Paris Eté 2010 : Louis Vuitton

Le défilé Louis Vuitton donne l'occasion d'une agréable balade dans les murs du 104, nouveau haut lieu culturel parisien. Loin de l'agitation du centre de la capitale. Le défilé se déroule sous la nef en verre, par laquelle filtre un soleil de plomb. Les gradins noirs, le sol recouvert d'une sorte de silice couleur asphalte, l'ambiance est détendue.

Le son d'un saxo se fait entendre. C'est une reprise de Walk on the wild side dans une version Acid Jazz qui va rythmer l'entrée des premiers passages. Les silhouettes arborent des couleurs neutres, beige, gris pale, dynamisées par du jaune vif, de l'orangé; un parti pris appuyé par des détails fluorescents. Les pantalons comme les vestes sont raccourcis. Les coupes sont étroites. Les matières naturelles se marient avec beaucoup de raffinement à des matières techniques pour moderniser l'allure. Soie, lin et coton gratté d'un coté; néoprène et maille, cuir de veau contrecollé de l'autre. Le sac est bien sûr omniprésent. De voyage, sur le dos, à la taille. Volumineux, fonctionnel, sobre et moderne, cette ligne Taiga sert parfaitement cet homme pressé. Le soir, plus sombre, plus noir, le vêtement se pare de bleu, de violet, référence aux couleurs de ces drôles de papillons... de nuit. Du lurex, de l'imprimé, des couleurs irisées...

C'est bien ce qu'a voulu raconter Paul Herbers, le directeur du Studio Homme (sous la direction artistique de Marc Jacobs ). Ces "Gentlemen papillons" comme il les appelle, évoque ces hommes de ville, pressés, chargés; des coursiers circulant à travers New York sur leur vélo parmi les emblématiques taxis jaune.

"Si l'on remonte aux vêtements portés sur les premières bicyclettes, on peut constater que les tenues des hommes à vélo étaient conçues à partir de tissus plutôt traditionnels mais avec une coupe fonctionnelle. Les vestes étaient plus courtes et cintrées à la taile, les pantalons remontés pour être protégés, et leur coupe était plus étroite afin de réduire la prise au vent." explique Paul Herbers.

L'influence d'un Marc Jacobs se fait sentir à travers l'attention que cette collection a dans le détail qui fait mouche! Lien-collier en guise de porte clé autour du cou, noeud papillon miniature, panama, mini sac à la taille, chaussures pailletées et évidemment les mélanges de formes et matières ( top "technique" à capuche superposé à une veste plus "classique").

Qu'on soit à Paris ou New York, une chose est sure : ces "papillons des rues" réussissent à nous emmener dans leur voyage...

Marion Leflour

 

À ne pas rater