Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Fashion Week de Paris : la vie normale d'un mannequin, rencontre en coulisses

Pendant cette Fashion Week de Paris, collection Printemps-Été 2015, Puretrend s'est rendu à plusieurs shows et est parvenu à s'introduire en coulisses. Dans les backstages du défilé Barbara Bui, un mannequin a pris le temps de discuter avec nous en attendant de s'élancer sur le podium. Nous vous dévoilons la vie normale des stars de la Fashion Week.

Rendez-vous pris le jeudi 25 septembre 2014 au Palais de Tokyo à Paris, dans les backstages du défilé Barbara Bui. La créatrice va présenter sa collection prêt-à-porter, Printemps-Été 2015. Nous avons la possibilité d'accéder aux coulisses du show, de prendre à part à l'effervescence si singulière qui précède tout défilé. Autant vous dire qu'on ne s'en prive pas.

1h00 avant le top départ

À une heure du début du show, la grande majorité des filles sont déjà coiffées et maquillées. Les cheveux sont maintenus en arrière pour dégager le visage. Le coiffeur Damien Boissinot travaille la matière avec les produits Moroccanoil... Leurs crèmes de coiffage et sprays sont devenus incontournables en backstages des défilés.

Au milieu du capharnaüm, dans ce mélange de stress et d'excitation, une jeune femme attire notre attention. La belle est paisiblement assise sur une chaise, entre les portants. Elle attend que l'habilleuse lui apporte ce qu'elle devra mettre lors de son passage sur le podium. Elle boit du thé en rêvassant lorsqu'on l'approche pour discuter.

Rencontrer les acteurs de la Fashion Week, c'est le meilleur moyen de se rendre compte que le monde de la mode est un univers de travail comme un autre et de le désacraliser.

Sherrie Qiu, une fille normale

Difficile de lui donner un âge... Sherry Qiu a l'air ailleurs, comme tous les mannequins qui travaillent depuis plusieurs années. Son visage juvénile ne nous permet toutefois pas de douter : elle ne doit pas avoir plus de 20 ans.

Cela fait trois ans qu'elle fait du mannequinat, mais c'est sa toute première Fashion Week à Paris. Avant cela, elle a beaucoup travaillé au Japon, et pour faciliter sa carrière, elle s'est finalement installée à New York où elle est signée au sein de l'agence One Management.

Quand on lui demande combien de défilés elle va faire à Paris, elle rigole : "Je n'en n'ai pas la moindre idée dit-elle, on m'appelle au dernier moment. Je suis arrivée dimanche et en trois jours de Fashion Week, j'ai défilé trois fois".

C'est donc à un rythme effréné que celle qui était auparavant étudiante en interprétariat simultané Chinois-Japonais va vivre sa semaine parisienne. Elle précise que pour pouvoir enchainer les shows, il faut qu'au moins deux heures les séparent. Pas folle la guêpe !


"Keep natural ! "

Bien évidemment, devant une jeune femme si jolie et forcément si calée en matière de mode et de beauté, on ne peut s'empêcher de parler "beauty routine". Logiquement, comme pour tous les mannequins, le démaquillage est l'étape incontournable par excellence. Pour débarrasser sa peau de toute impureté, Sherry est accro à l'huile démaquillante Shu Uemura. La base.

Mais son vrai truc, c'est de ne rien faire. "Keep natural", nous glisse-t-elle. Pour elle, la peau a un mécanisme d'autodéfense qui la rend plus forte que ce que l'on croit. Le mannequin n'utilise que peu de cosmétiques : "Je ne fais jamais de masque, je ne mets aucun soin si ce n'est parfois un peu d'hydratant". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça lui réussit. Sherry est tout simplement radieuse.

Quelques minutes plus tard, le thé est froid, on somme les "intrus" de quitter les backstages. Les front rows se remplissent doucement, la pression monte encore d'un cran et le régisseur frôle la danse de Saint Guy. C'est le moment de rejoindre notre place aux abords du podium. Dans quelques instants Sherry Qiu foulera le catwalk parisien pour la troisième fois de sa vie.

Amélie Wolf

À ne pas rater