Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Expo Art Déco: Joyaux d'avant-garde

Première exposition de cette ampleur consacrée au mouvement Art Déco, l'exposition Bijoux Art Déco et Avant-garde. Jean Després et les bijoutiers modernes au musée des Arts Décoratifs explorent avant tout le thème de la modernité : une modernité qui se traduit par le graphisme des bijoux, les thèmes choisis, les matières employées.

Faisant table rase du passé, les joailliers de l'entre-deux-guerres s'inspirent de la vie contemporaine, de la ville et de sa vitalité. Animés d'un élan futuriste, stimulés par les progrès de la science et le culte de la vitesse, ils définissent une nouvelle esthétique et conçoivent chaque parure comme une oeuvre d'art. Le mouvement Art Déco prend ainsi son envol au rythme du jazz et de l'émancipation de la femme, dans l'effervescence des Années Folles.

Si ses protagonistes privilégient la joaillerie, plutôt que la bijouterie (domaine de prédilection de l'Art Nouveau), ils sont également "modernes" dans le choix des matériaux employés : ils remplacent le platine et l'or jaune par l'or blanc ou l'or gris, et élargissant le champ des possibilités en ajoutant aux pierres précieuses des pierres fines, améthystes, topazes, citrines, de la laque, ou des pierres dures comme les cristaux de roche. L'argent, le métal nickelé ou chromé, puis l'acier inoxydable, le palladium, l'aluminium, font également leur apparition.

Après le naturalisme de l'Art Nouveau, l'Art Déco s'intéresse aux formes géométriques et épurées, aux couleurs tranchées, d'où ses rapports étroits avec le courant cubiste dont la nouvelle esthétique repose sur des principes scientifiques de raison et de calcul. Compositions rigoureuses, précision du trait, goût pour la lumière, inter-pénétration des surfaces sur un même plan... Les arts décoratifs, et la joaillerie en particulier, deviennent acteur à part entière de cette recherche artistique, se plaçant ainsi à l'avant-garde.

Mais l'exposition rend aussi hommage aux artistes célèbres ou méconnus de l'aventure Art Déco : Jean Després et son style très cérébral Raymond Templier, surnommé "l'architecte du bijou" et ses deux acolytes de l'Union des Artistes Modernes, Gérard Sandoz et Jean Fouquet, Jean Dunand et ses fameux colliers "girafe"...
Une salle de l'exposition est consacrée aux femmes, comme Suzanne Belperron et ses modèles audacieux qui mêlent cristal de roche, calcédoine ou quartz fumé aux pierres précieuses, et séduisent en leur temps les personnalités de la mode et du spectacle : la créatrice Elsa Schiaparelli la journaliste Diana Vreeland...
Sans oublier les grandes maisons qui ont apporté au mouvement leur touche de créativité : les maisons traditionnelles aujourd'hui disparues, comme Boivin, Lacloche, Dusaunoy, et les survivantes de la place Vendôme, qui dévoilent ici une partie de leurs collections propres et surprennent le visiteur avec leurs créations avant-gardistes.

Au total, trois cents joyaux et pièces d'orfèvrerie sont exposés. Un rêve absolu pour les connaisseurs, un enchantement pour tous.

Exposition Bijoux Art Déco et Avant-garde, Jean Després et les bijoutiers modernes, au musée des Arts Décoratifs jusqu'au 12 juillet, 107, rue de Rivoli 75001 Paris, tél. : 01 44 55 57 50

Aurore de Lignières

À ne pas rater
À découvrir