Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Etre pudique, sexy or not ?

Être sexy à Hollywood se résume un peu à en montrer le plus possible. Décolleté, jambes, bras, dos, voire même fesses, il n' y a jamais trop de peau bronzée sur le red carpet. La subtilité passe à la trappe et tant pis si l'élégance se fait la malle. Au pays des Megan Fox et autres Lady Gaga, on mène la vie dure à la pudeur, que celles qui se cachent restent chez elles.

Pourtant, on assiste étonnement au contre-phénomène de cette tendance. Avec le retour en force de tenues couvrantes à la limite du chaste (on a même vu du monacale sur le tapis rouge), la pudique est reine du bon goût parmi nos chères bimbos et autres exhibitionnistes.

Les règles de ces nouvelles saintes-nitouches de la fashion ? "Moins j'en montre, mieux je me porte". Pudique oui, mais pas dépourvues de sex-appeal pour autant, c'est la néo-pudeur, celle qui se fait sexy.

Ces nouvelles prudes s'appellent Kate Bosworth, Alexa Chung, Emma Stone, Naomi Watts...

Alors, comme elles, on boutonne son chemisier jusqu'à ne plus pouvoir respirer, on bannit les décolletés et l'on rallonge ses jupes. On s'autorise, à la rigueur, à laisser dépasser une clavicule voire en cas extrême, une épaule. Point trop de moulant, on préfère le fluide et le loose et on se lâche sur la couleur.

 

La pudeur c'est sexy et c'est tendance, la preuve sur Puretrend et en images.

 

Amélie Cosmao

À ne pas rater