Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Enora Malagré : "J'angoisse de ressembler aux candidats de téléréalité"

Bientôt de retour pour une nouvelle saison de "Touche pas à mon poste" sur D8, Enora Malagré signe son retour dans une interview donnée à Grazia. La blonde y fait notamment part de ses craintes, en particulier celle concernant la téléréalité...

C'est bien connu, Enora a un avis sur tout et elle aime le faire savoir. La tornade blonde du plateau de Cyril Hanouna sur D8 n'a pas la langue dans sa poche et le prouve une nouvelle fois. Dans une interview accordée à Grazia, la tête à claque de "Touche pas à mon poste" (qu'on aime bien quand même) a confié ses craintes. Sachez que la plus grande peur d'Enora Malagré est de ressembler un jour à un candidat de téléréalité. Focus !

La chroniqueuse de "TPMP" ne manque pas de détracteurs qui s'étaient même ligués contre elle suite à une énième bourde sur le plateau de D8. Mais, soyons honnêtes, échangerions-nous Enora contre une autre forte tête ? Pas sûr. Surtout quand elle fait des confidences de premier ordre sur ses peurs cachées. La jolie blonde n'a jamais manqué d'exprimer sa répulsion pour les émissions de téléréalité. "Les Anges", "Les Ch'tis" & co, très peu pour elle. Mais la phobie irait plus loin car elle vivrait avec la crainte d'être un jour assimilée à un candidat de ce type de programme. Parce que, pour l'animatrice de Virgin Radio, ce n'est certainement pas un compliment. "J'angoisse de ressembler aux candidats de téléréalité manipulés pour la plupart. Ce sont de nouveaux objets de foire, des attractions. On ne rit pas avec eux, mais d'eux", a-t-elle confié. Elle n'hésite d'ailleurs pas à philosopher sur la question : "C'est la télé de l'humiliation, qui repose sur les pulsions de mort que décrivait Freud". Sacré Enora !

Mais celle dont la rumeur veut qu'elle soit à l'origine du renvoi d'Elodie Gossuin de "TPMP" sait aussi prendre du recul, y compris sur elle-même. Abonnée aux dérapages sur le plateau de D8 ou ailleurs - on se souvient encore de son interview de Pharrell Williams, elle avoue sans détour ses petits défauts. Enora confie que ce sont "des choses très sottes et racoleuses", un peu comme la téléréalité finalement. "La finesse, la stratégie et l'élégance me manquent parfois... Le vide de sens m'intrigue et m'angoisse même si souvent j'ai, moi aussi, été très vaine", s'auto-analyse la chroniqueuse. Celle qui n'est pas aussi insensible qu'on le croit montrera ce qu'elle a dans le ventre dès la rentrée 2014. On a hâte de voir ça !

À ne pas rater