Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Enora Malagré : et si elle n'était pas l'insensible qu'on imagine ?

Dans son numéro de ce vendredi 24 juillet 2014, le quotidien Libération consacre à Enora Malagré sa dernière page, celle du portrait. Lors de sa rencontre avec la journaliste Nathalie Roulier, Enora Malagré est revenue sur certains de ses 'fiascos'.

Les dérapages et fiascos d'Enora Malagré, ce n'est pas ce qui manque. Alors lorsque le quotidien Libération revient dessus, il y a matière.

Comment parler polémique sans évoquer celle que fut l'interview du chanteur Pharrell Williams ? Pour vous rafraîchir la mémoire, la grande gueule de l'émission "Touche pas à mon poste" sur D8 a eu l'occasion d'interviewer l'interprète du si célèbre titre "Happy" lors de son passage à Paris. Une interview qui a suscité énormément de commentaires en référence au comportement d'Enora Malagré, que certains qualifiaient d'"inapproprié" voir même d'"aguicheur". La vidéo de cette interview avait même été censurée par le site de Virgin Radio, média auquel elle était destinée. Agacée par la tournure qu'ont pris les événement, Enora confie à la journaliste "Merde, j'étais à 1 mètre du type. Et j'étais pas en train de lui faire une turlutte". Classe. Il faut dire qu'on reconnaît bien là sa (célèbre) gouaille.

Et, concernant son dernier "dérapage" dans lequel elle avait maladroitement assimilé trisomique et laideur, et pour lequel elle s'était excusée, elle le redit : "errare humanum est" ("L'erreur est humaine"). Pour rappel, cette comparaison avait suscité une grande indignation et avait conduit 2 471 personnes à signer une pétition pour qu'elle soit renvoyée de "Touche pas à mon poste".

Malgré ses erreurs de comportement, Enora Malagré a un très grand coeur. Libé rappelle qu'elle ne cache pas avoir été avortée si cela peut aider des auditrices à en parler, tout comme elle n'a pas hésité non plus à se dire bisexuelle dans le but d'aider une jeune auditrice qui confiait être victime d'actes homophobes. L'une de ses amies, Marion Bellanger confie même qu'Enora "est une éponge. Elle a vécu ma grossesse d'une manière très touchante. Elle est altruiste, aime sincèrement les adolescentes, le enfants."

Un portrait d'Enora qui nous fait voir la chroniqueuse et animatrice radio d'une autre manière.

À ne pas rater