Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emmanuelle Béart : l'actrice fait face à un nouveau deuil

Emmanuelle Béart, très attristée par le décès du cinéaste Ettore Scola.
3 photos
Lancer le diaporama

Ce mardi 19 janvier 2016, le monde du septième art a appris le décès de l'un des plus grands cinéastes italiens : Ettore Scola. Sur son compte Instagram, l'actrice française Emmanuelle Béart se souvient et partage un cliché en souvenir.

Le cinéma a encore perdu l'un de ses grands génies. Ce mardi 19 janvier 2016, le septième art a appris la disparition d'Ettore Scola, grand réalisateur italien. On lui devait de grands classiques comme "Une journée particulière", "Parlons de femmes" ou encore "Nous nous sommes tant aimés". Dans sa carrière, il avait dirigé bon nombre de grands acteurs comme notamment Sofia Loren, Nino Manfredi, Marcello Mastroianni ou encore Emmanuelle Béart.

"Addio Maestro"

Cette dernière a d'ailleurs tenu à rendre hommage a ce "maestro". Sur son compte Instagram, l'actrice française a dévoilé un cliché que l'on imagine capturé en plein tournage de "Voyage du capitaine Fracasse". Tourné en 1990, ce film mettait en scène Vincent Pérez, Ornella Muti et Emmanuelle Béart et évoquait "le célèbre roman de Theophile Gautier contant les aventures du baron de Sigognac et d'une troupe de baladins en route pour Paris" (source : Allociné.fr). Sur cette photo, elle évoque un grand homme, un "maestro" avec qui elle a partagé six mois de tournage.

"Voyage du capitaine Fracasse" de Ettore Scola avec Vincent Pérez, Ornella Muti et Emmanuelle Béart.

En 2014, il avait confié au site LaProvince.be avoir "abandonné le métier de scénariste, à regret" pour réaliser "Nous nous sommes tant aimés" sur les conseils de Vittorio Gassman. Il expliquait qu'"écrire un scénario, c'est un travail plus intellectuel, seul chez soi. Tandis que le metteur en scène, c'est celui qui a toutes les emmerdes, tout le monde vient vous trouver, vous pose plein de questions. Metteur en scène, c'est un métier d'esclave !"

Le cinéaste italien est décédé à l'âge de 84 ans et selon les médias italiens (source : Lexpress.fr), il avait été admis au service de chirurgie cardiaque de la polyclinique de Rome, avant de sombrer dans le coma ce dimanche 17 janvier 2015.

À ne pas rater