Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emma Watson récuse l'expression de "féministe blanche" et réaffirme son combat

Si du côté des actrices françaises, le mot "féminisme" est timidement prononcé, voire pas du tout, en ce qui concerne les actrices internationales, le combat contre le sexisme à Hollywood et celui menant à l'égalité des sexes est plus que jamais lancé ! Emma Watson qui s'impose comme l'une des figures de proue de cette lutte attire l'attention sur un terme, celui de "féministe blanche", dans lequel elle ne se retrouve pas.

Ambassadrice de bonne volonté pour Un Women, figure actuelle et admirée du féminisme, reconnue femme la plus remarquable de l'année 2014, depuis son brillant discours prononcé à la tribune de l'ONU, Emma Watson n'a cessé de réaffirmer son féminisme et de tenter d'ouvrir les esprits avec la cause "HeforShe". Un combat pour l'égalité qui ne se fait pas pour l'un des deux sexes au détriment de l'autre, mais qui prend en compte les pressions sociales vécues par les femmes et les hommes. Cette fois, c'est sur l'expression "féministe blanche" que la belle a tenu à s'arrêter.

Emma Watson : "Je veux que toutes les femmes aient les mêmes opportunités"

Alors qu'elle avait encouragé ses fans à lui poser des questions sur Twitter pour la promotion de son prochain film, le thriller "Regression", Emma Watson s'est vue poser des questions orientées sur le féminisme. Il fallait s'y attendre, l'actrice qui secouait le monde de la mode pour la cause des femmes s'inscrit en modèle pour la jeune génération. Et, on le sait, "un grand pouvoir implique de grandes responsabilités". C'est pourquoi lorsqu'on lui demande si elle se perçoit comme une "féministe blanche", elle s'explique sans hésiter.

Car Emma Watson se sent investie dans le combat en faveur de toutes les femmes et pas seulement des femmes blanches. "Je suis très heureuse qu'on me pose la question", a-t-elle répondu, "J'y ai beaucoup pensé. Un féminisme blanc exclurait les femmes noires du mouvement, ce que je trouverais étrange puisque les responsables qui m'ont offert ce poste sont deux femmes noires. Cela implique que je n'ai pas que conscience de mon propre privilège, mais j'ai dû citer 5 fois la chance et les privilèges que j'ai lors de mon discours à l'ONU, ainsi que mon voeu que toutes les femmes aient les mêmes opportunités que j'ai pu avoir. Cela implique une ignorance soigneuse de la question interraciale".

Emma Watson : "C'est un mouvement global et universel"

Bien consciente qu'elle ne peut pas représenter le combat de femmes de couleurs ou issues d'autres cultures cela ne veut pas dire que l'actrice ne souhaite pas faire bénéficier de son rayonnement aux personnes et féministes concernées. "Je ne peux pas parler au nom des féministes d'autres cultures que la mienne, mais je peux utiliser ma plateforme pour mettre en lumière le travail de celles qui ont des choses à partager", écrit-elle encore, "Et c'est mon rôle de partir de ma propre expérience pour l'étendre à d'autres. C'est pour ça que nous faisons la tournée des universités, c'est pour ça que je suis allée au Bangladesh, en Zambie et en Uruguay et que je voyagerai plus l'année prochaine. Je veux entendre autant de voix que possible, je veux entendre ce que les autres ont à raconter. C'est un mouvement global et universel".

Il n'y a pas à dire, Emma Watson laisse encore et toujours admirative. On ne sait pas vous, mais du côté de Puretrend c'est sûr on voit déjà l'actrice au poste de présidente de la République. Ni plus ni moins.

À ne pas rater