Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emma Watson féministe : "J'ai longtemps prétendu être quelqu'un d'autre"

Emma Watson est la cover girl du magazine Porter pour son numéro "Winter Escape".
3 photos
Lancer le diaporama

Emma Watson est la cover girl du dernier numéro du magazine Porter. Dans ses pages, l'actrice a fait une nouvelle fois preuve d'éloquence. Evoquant, comme souvent, le féminisme, cette cause pour laquelle elle se donne corps et âme, elle n'a pas, non plus, manqué de parler de ses ambitions dans ce qui reste son métier : être comédienne.

Figure incontournable du féminisme d'aujourd'hui, Emma Watson n'a de cesse de charmer son monde. Ce sont ces confidences au magazine Porter qui font mouche. La belle qui charme déjà en couverture du magazine, a évoqué le sujet qui lui tient à coeur, le féminisme, mais aussi sa carrière d'actrice.

"On m'a encouragé à ne pas utiliser le mot 'féminisme'"

Quand on sait que la belle est ambassadrice de bonne volonté de l'ONU Femmes, a fait un brillant discours à la tribune de l'organisation internationale et lancé la campagne pour l'égalité des sexes HeforShe, l'actrice force l'admiration. D'ailleurs son engagement ne faiblit pas et lorsqu'il s'agit de parler féminisme, d'éduquer les esprits, Emma Watson est toujours la première. Pourtant, elle se souvient qu'à une époque, on lui avait donné un drôle de conseil.

"On m'a encouragée à ne pas utiliser le mot 'féminisme' parce qu'on pensait que ça aliénait et séparait les gens, et l'idée de ce discours, c'était d'inclure autant de gens que possible", a-t-elle confié, "Mais j'y ai longuement réfléchi et finalement, je me suis dit que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Si les femmes ont peur de ce mot, comment les hommes vont-ils pouvoir commencer à l'utiliser ?".

Il est vrai que pour certains le mot "féminisme" est souvent associé à une haine des hommes, la faute au mouvement des années 60 qui n'existe plus aujourd'hui. En 2015, le "féminisme" défend l'égalité des sexes et combat les stéréotypes véhiculés par la société qui pèsent autant sur les hommes que sur les femmes. La piqûre de rappel d'Emma Watson n'est donc pas négligeable.

"J'ai passé plus de la moitié de ma vie à prétendre être quelqu'un d'autre"

Mais si celle qui a interviewée son idôle, Malala Yousafzai, s'affirme de plus en plus dans le combat pour l'égalité des sexes, sa carrière d'actrice est toujours d'actualité. Emma Watson donne d'ailleurs une analyse de ses débuts dans la saga à succès "Harry Potter".

"J'ai passé plus de la moitié de ma vie à prétendre être quelqu'un d'autre. Pendant que les filles de mon âge se teignaient les cheveux et essayaient de savoir qui ils étaient, j'essayais de comprendre qui était Hermione et comment l'incarner au mieux", déclare-t-elle dans le magazine Porter, "Maintenant que j'ai 25 ans, pour la première fois de ma vie, cette perception me convient. Il y a des choses que je veux dire et je veux être aussi authentique que possible".

Honnête, elle ajoute : "Ça paraît ridicule à dire, mais c'est la vérité qui m'intéresse, être désordonnée, peu sûre de moi, imparfaite, mais aussi sensationnelle, douée, à mon plein potentiel, tout cela en un. Quand on regarde le travail de quelqu'un comme l'actrice Emma Thompson, on voit qu'il y a quelque chose de vrai dans son jeu, et c'est à cela que je veux arriver". Et c'est bien tout ce qu'on lui souhaite.

À ne pas rater