Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Eminem, le visage déformé : les ravages de la drogue ?

Eminem n'a jamais caché son addiction aux drogues les plus dures. Aujourd'hui, son visage parle pour lui : le rappeur est déformé par des années de consommation excessive de somnifères et d'antidouleurs.

C'est en petite forme qu'est apparu Eminem à la soirée des Innovator Awards 2014 organisée ce 6 novembre à New York par le Wall Street Journal. Il a assisté à cette cérémonie de remise de prix pour soutenir son ami Dr. Dre, récompensé pour le succès de sa marque de casques audio Beats by Dre.

Le rappeur a même pris la parole au cours de la soirée, confiant qu'il considérait Dre et Jimmy Iovine, cofondateur de Beats, comme de véritables forces de la nature. "Pour que vous compreniez à quel point ils sont puissants, ils ont réussi à me faire venir depuis Detroit pour que je prenne la parole ce soir.... Et je déteste vraiment prendre la parole en public", a-t-il déclaré à l'estrade.

Le rappeur de 42 ans s'est montré très peu à l'aise au cours de la soirée, arborant une mine à faire peur. Les traits tirés et le teint blafard, l'artiste n'était visiblement pas dans son assiette. Quiconque a assisté à la soirée ou vu les photos de l'évènement a d'ailleurs pu remarquer la silhouette amaigrie d'Eminem, son visage parfois déformé et les veines saillantes près de ses tempes.

La drogue responsable de la transformation d'Eminem ?

Ce changement d'apparence physique ne semble pas être un mystère pour les personnes connaissant le parcours du rappeur. Sur Internet, il est avancé un peu partout que cela serait le passé de toxicomane de la star qui l'aurait ainsi transformé.

Eminem ne s'est effectivement jamais caché de consommer de la drogue. Dans un reportage sorti en 2012 sur les stupéfiants, "How to make money selling drugs", la star s'est confiée sur sa consommation excessive de somnifères et d'antidouleurs comme la vicodin et le valium.

Dans ce reportage, il expliquait être tombé dans la drogue au moment du tournage du film "8 Mile" en 2002 : il prenait des somnifères pour mieux se remettre des longues journées de tournage, mais était rapidement devenu dépendant. Après avoir failli mourir d'une overdose en 2005, il a suivi une cure de désintoxication et serait aujourd'hui débarrassé de ses addictions. Du moins... c'est ce qu'on lui souhaite.

À ne pas rater