Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emily Ratajkowski adepte des "coups d'un soir", elle fait grimper la température

Emily Ratajkowski n'est pas près de voir son image de bombasse passer à la trappe. Si la demoiselle voulait qu'on la prenne au sérieux pour autre chose que pour ses formes parfaites, c'est raté. CoverGirl du numéro d'Octobre 2014 de Cosmopolitan US, la belle actuellement à l'affiche "Gone Girl" parle de sa vie sexuelle... sans tabou.

Lorsqu'il s'agit de faire baver ces messieurs, Emily Ratajkowski a plus d'une corde à son arc. Montrer ses seins, on l'a vu, elle sait faire, aguicher en parlant de sa vie sexuelle aussi. CoverGirl (une nouvelle fois très décolletée) du numéro d'octobre 2014 de Cosmopolitan, la brunette à forte poitrine révélée dans le clip "Blurred Lines" de Robin Thicke n'est pas du genre radine en matière de confidences sexy.

À 23 ans, Emily capitalise à fond sur sa plastique bombastic quitte à passer pour une belle plante décérébrée. Sulfureuse et ingénue, la belle semble avoir trouvé la recette miracle pour faire décoller sa carrière. Une flopée de photos topless sous l'objectif du hypster pervers Terry Richardson, des déclarations hot et les bonnes connections plus tard, voilà la demoiselle à l'écran aux côtés de Ben Affleck dans "Gone Girl".

Emily Ratajkowski a trouvé son créneau

Résultat, Emily continue de jouer à fond la carte de la fille sexy décomplexée et ne semble pas vouloir garder sa vie sexuelle très secrète. De quoi faire grimper encore un peu plus son quotient torride. Interviewée dans Cosmopolitan US, la jeune femme élue femme la plus sexy de 2013 par Esquire n'a pas peur de tomber dans la surenchère. Elle avoue ainsi sans tabou : "Si je veux un coup d'un soir, je ne me prive pas. Je ne suis pas le genre de fille qui menotte un homme la première fois que je couche avec lui. Mais je ne vais pas non plus pleurer pendant l'acte parce que je trouve ça trop romantique". Elle renchérit et rajoute : "Je peux porter ce que je veux, coucher avec qui je veux et danser de la manière que je souhaite tout en étant féministe".

Il ne devrait pas en falloir beaucoup plus à certains pour commencer à transpirer.

Emily Ratajkowski pour Cosmopolitan.
Emily Ratajkowski pour Cosmopolitan.
À ne pas rater