Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emilie Albertini et la crise du requin : sa bourde fait un tollé

Les chroniqueurs abonnés aux plateaux télé n'ont qu'à bien se tenir, car nul n'est à l'abri de la petite phrase qui fait le buzz. La dernière a en faire l'expérience est Emilie Albertini, qui s'est fait tailler en pièces par les Réunionnais. La raison : une explication maladroite de la "crise du requin" sur l'île, qui lui vaut insultes et menaces.

D'ordinaire, c'est Enora Malagré l'abonnée aux buzz sur le petit écran. La chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" sur D8 aime multiplier les faux clashs et autres déclarations fracassantes qui font le miel de la presse spécialisée. Mais celle dont l'interview de Pharrell Williams restera dans les annales (pas pour de bonnes raisons...) pourrait bien se faire chiper la place de "serial buzzeuse" par une autre employée de la chaîne, Emilie Albertini.

Celle qu'on a pu découvrir en relookeuse de choc aux côtés de Cristina ("Ma Chérie") Cordula sur M6 dans "Nouveau look pour une nouvelle vie" est depuis octobre 2013 chroniqueuse sur le plateau de "Est-ce que ça marche", une émission de divertissement présentée par Ariane Massenet et Camille Combal. Et l'une de ses dernières interventions lui vaut les foudres des habitants de la Réunion.

En effet, la jeune femme qui a fait ses classes sur Paris Première dans l'émission de mode "Paris défile" a tenté d'expliquer la "crise du requin", comprendre les attaques de squale qui tendent à se multiplier le long des côtes de la Réunion. "Tout ce qui s'est passé au large de la Réunion, c'est parce qu'on rejette des carcasses de moutons et de vaches près du bord de l'eau, des côtes, et donc du coup les requins viennent bouffer, puisque évidemment, comme l'océan va mal et qu'il y a de moins en moins de poissons, ils viennent se nourrir et bim, toi t'es surfeur, tu ressembles à un petit phoque avec tes ptites pattes au dessus de ta planches, ils te mangent. C'est un peu la faute de l'homme, finalement".

La réaction a été immédiate et s'est caractérisée par la création d'une page Facebook "Pour qu'Emilie Albertini - D8 présente ses excuses aux Réunionnais", qui rassemble pour l'heure (ce 20 mars 2014) plus de 15 000 likes. Critiques, insultes et menaces se déversent aussi sur la toile, poussant la chroniqueuse à s'excuser (maladroitement) sur Twitter : "Amis Réunionnais, désolée de vous avoir froissé avec cette histoire de requins ! Je mangerai du cari poulet tte la semaine !".

Même le député-maire de la Réunion, Thierry Robert, est intervenu, condamnant "les dégâts que peuvent avoir ces paroles mal inspirées". Conseil aux chroniqueurs : tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler, et mieux s'informer.

À ne pas rater