Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Elsa Fayer : 10 anecdotes sur l'animatrice sexy de Qui veut épouser mon fils

Elsa Fayer revient sur nos écrans pour la saison 3 de "Qui veut épouser mon fils" sur TF1. L'occasion de revenir sur dix anecdotes sur cette animatrice incontournable du petit écran dont on connaît trop peu de choses !

L'émission aux bînomes déjantés, "Qui veut épouser mon fils", débarque à nouveau sur nos écrans pour le meilleur, comme pour le pire. Avec elle, c'est aussi l'animatrice Elsa Fayer qui revient et s'apprête à présenter cette saison 3 diffusée sur TF1. Karine Ferri, animatrice star de la Une aurait-elle du souci à se faire ? Il faut dire que dans le genre "wonder woman", Elsa Fayer excelle et ne manque pas de casquettes. A la fois maman, animatrice et créatrice, la belle semble un exemple de femme épanouie et accomplie. Retour sur 10 anecdotes à savoir sur elle !

- Elsa Fayer est précoce côté carrière puisqu'elle entre dans l'univers de la télévision à l'âge de 9 ans, avec l'émission "Vitamines" présentée par Karen Cheryl.

- Diplômée de l'EFAP (École française des attachés de presse) en 1997, elle débute sur "Fun TV" où elle apprend à gérer le direct. C'est sur cette chaîne qu'elle fera ses armes avant de s'attaquer à de plus grands défis.

- Elle était chroniqueuse dans la bande à Ruquier pour "On a tout essayé". Une amitié avec l'animateur qui se traduit même à la radio pour "On va s'gêner". Mais lorsque Laurent Ruquier décide de changer le format de son émission en 2007, Elsa Fayer quitte l'équipe pour d'autres projets.

- Elle a été victime d'un accident de décolleté en 2006 lors de l'émission "Fort Boyart" où on peut avoir un bel aperçu de la poitrine de l'animatrice. Une histoire qui a fait couler de l'encre et un décolleté qui pourrait se classer dans les plus jolis décolletés de stars !

- Si aujourd'hui c'est Karine Ferri qui détient le titre d'animatrice la plus sexy de 2014, en 2010 c'était bien Elsa Fayer qui en avait le privilège. En effet elle est nommée animatrice la plus sexy du petit écran cette année là, mais comme revers à sa gloire elle est aussi nommée pire animatrice par les Gérards en 2011 notamment pour sa participation au flop de "Carré Viiip" sur TF1.

- Après de nombreuses critiques sur son physique, impliquant des rumeurs de chirurgie esthétique après son accouchement en 2011, l'animatrice avait farouchement répliqué qu'elle était contre la chirurgie. "Non, je n'ai pas eu recours à la chirurgie esthétique. J'ai accouché de jumeaux il y a quelques mois et j'ai assumé la promotion de 'Qui veut épouser mon fils' tout juste après. Toutes les femmes qui ont eu des enfants savent très bien que, pendant une grossesse, le corps change, on prend du poids, le visage évolue. Je ne suis pas quelqu'un d'obsédé par son physique" avait-elle déclaré à 7sur7.

- En 2011, elle ne prend pas la déprogrammation de "Carré Viiip" comme un échec. "Ca m'a remuée et je n'en suis pas encore tout à fait remise. J'étais dans la "maison" avec l'équipe et les candidats. Je n'arrive pas encore à mettre des mots sur l'ambiance qui régnait", dit-elle, propos rapportés par le site telecinerevue. Avant d'exprimer son avis sur la question : "Pour moi, Carré ViiiP n'est pas un échec, c'est plutôt une tentative ratée". A ce moment là les magazines pensent que l'animatrice fait une dépression.

- Le format téléréalité est totalement maîtrisé et assumé par l'animatrice. Après avoir animé "Qui veut épouser mon fils" et ses duos bien gratinés, auquelle la saison 3 qui démarre ce week-end n'échappe pas, tout est possible. C'est pourquoi Elsa Fayer s'attaque au poker avec l'émission "Poker Dome" sur NT1. Elle est sans aucun doute l'atout charme du programme.

- Elsa Fayer est une femme et une mère comblée. Maman de trois filles, dont deux jumelles, elle est vue comme une "Wonder Womum". Une maman légèrement gaga qui n'a de cesse de se confier sur sa grossesse et notamment sur le fait qu'elle ne s'attendait pas à sa grossesse gémellaire comme elle le révèle à Infobébés en 2010. "Le gynéco est un ami de la famille et il ne savait pas trop comment me l'annoncer. Il a pris des pincettes, mais j'ai eu comme un sixième sens à ce moment-là. Je lui ai dit 'ne me dites surtout pas qu'il y en a deux'. Avant même qu'il m'annonce la nouvelle, je le savais. Puis j'ai été prise d'une grosse crise de fou rire. Quoi qu'il en soit, c'est un très beau cadeau", avait-elle raconté.

- En 2014, Elsa Fayer se lance sur un nouveau domaine celui du stylisme. En quelque sorte. Elle vient de lancer, sous la marque Fifty sun, une collection de combinaisons de bain anti-UV réservée aux enfants. Son initiative veut "répondre à la problématique de la protection solaire chez l'enfant", comme elle l'a avoué à Téléstar.

À ne pas rater