Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Elle Awards : Nina Dobrev, Salma Hayek... Les 10 stars les plus hot de la soirée

Hier soir, les plus belles actrices du monde étaient réunies à Los Angeles pour les ELLE Women in Hollywood Awards, cérémonie célébrant les figures féminines influentes du cinéma. Le tapis rouge s'est révélé ultra sexy...

Un défilé de créatures de rêve. C'est à ça que ressemblait le tapis rouge des ELLE Women in Hollywood Awards hier soir. Nina Dobrev, Salma Hayek, Kate Winslet, Julianne Hough, Dakota Johnson, Miranda Kerr... Les plus belles femmes du monde s'étaient donné rendez-vous à Los Angeles pour une soirée exceptionnelle qui célébrait l'édition spéciale d'un numéro du ELLE américain. Au mois de novembre, de nombreuses actrices - les plus en vogue ou emblématiques à Hollywood - seront en couverture du magazine : Amy Schumer, Alicia Vikander, Carey Mulligan Dakota Johnson pour la nouvelle génération, mais aussi Gena Rowlands, Salma Hayek ou Kate Winslet.

Toutes avaient choisi leur tenue avec soin pour apparaître sous leur plus beau jour. Nina Dobrev était bombesque dans une robe de ballerine nude, Julianne Hough sexy moulée en blanc, Dakota Johnson à tomber dans du satin noir. Accompagnée de sa mère, Melanie Griffith, de sa grand-mère, Tippi Hedren et de sa soeur, Stella Banderas (talent à suivre), l'actrice découverte dans "50 Shades of Grey" a offert un magnifique portrait de famille aux photographes, témoignant du talent qui semble se transmettre de mère en fille.

Actrices engagées

À l'heure où la disparité des salaires est encore énorme dans l'industrie du cinéma, toutes ces femmes influentes posent pour prouver qu'elle n'ont rien à envier à leurs homologues masculins si ce n'est leurs cachets. Jennifer Lawrence s'est d'ailleurs récemment insurgée contre cette différence de traitement dans une tribune publiée sur le blog de Lena Dunham, Lenny. "Quand a eu lieu le piratage de Sony et que j'ai découvert à quel point j'étais moins bien payée que les gens chanceux d'avoir une b*te, je n'ai pas été en colère après Sony. J'ai été en colère après moi. J'ai échoué en tant que négociatrice car j'ai abandonné trop tôt", a écrit l'actrice de "Hunger Games".

Hier, les femmes ont montré pourquoi elles comptaient aussi à Hollywwod !

À ne pas rater