Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Elie Saab

Défilé Elie SaabParis Printemps-Eté 2013
Défilé Elie Saab Paris Printemps-Eté 2013

L'Ode à la délicatesse d'Elie Saab

Lorsqu'une allure longiligne disparait du podium, ce n'est que pour laisser place à une nouvelle silhouette élancée. Elie Saab ne surprend pas, mais enchante robe après robe. Fidèle à son univers onirique, il met en exergue une élégance sensible et une subtilité féminine pour cette collection Haute Couture Printemps-Eté 2013 qu'il baptise "Ode à la délicatesse".

Son arme de séduction, ses coupes sobres magnifiées de broderies. Là est le pouvoir du créateur libanais. Abondance de pierres, paillettes, cristaux, perles... Autant d'outils précieux pour le maître.

Elie Saab débute par des apparitions immaculées, robes fluides ou crinoline, la cape, incorporée ou non les ponctuant régulièrement tout comme les plis, souvent prétextes pour allonger un peu plus les silhouettes avec une traîne. Les bustiers font place à des décolletés plus classiques, eux-mêmes éclipsés à leur tour par des manches longues, mais qu'importe le charme reste intact, réjouissant.

S'il tente cette fois encore l'imprimé, les allures monochromes sont les meilleures évocations de son habilité. Avec un art certain Elie Saab constelle ses robes de motifs plus ou moins denses. La broderie peut se contenter d'entamer une descente vers une hanche comme recouvrir entièrement la pièce. D'un graphisme romantique, même les dos, profitent de l'exigence raffinée avec des motifs baroques.

Un chignon épuré et glamour imaginé par Orlando Pita, est l'ultime évocation de cette pureté complexe caractéristique d'Elie Saab. Celle là même qui nous laisse émerveillées.

Marijke Zijlstra

À ne pas rater