Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Effeuillage burlesque : rencontre avec Vanillia Plume, showgirl drôle et coquine

Originaire de Grenoble, Vanessa a choisi de devenir effeuilleuse burlesque. Mêlant humour et sensualité, cet art fait de plus en plus d'adeptes. Plongée dans un monde où la féminité, la dérision et le glamour se conjuguent à la perfection.

- Qui se cache derrière Vanillia Plume ? Comment avez-vous créé ce personnage ?

Vanillia est une femme épanouie, gourmande et envoûtante, elle est née dans les cabarets itinérants de Molvanille et parcourt le monde, laissant un souvenir savoureux à ceux qui l'ont rencontrée. Elle distille ses gousses de sensualité d'Aix-les-Bains à La Havane.

Elle suit la tendance du new burlesque, glamour, chic, pin-up 50's, rockabilly, mais ne tient pas à se cantonner à un style en particulier. Elle a réellement vu le jour pour la première fois au Hadra Trance Festival lors d'un show avec DJ Little Tune.

Et pour ce qui est des plumes... Eh bien, derrière il y a Vanessa, une femme de 35 ans ayant un goût prononcé pour la danse (contemporaine, tzigane, orientale, rock...), le chant et la cuisine. Je suis maman d'un petit garçon de 4 ans (un vrai clown !!) et partage ma vie avec DJ Little Tune (le papa).

Je suis une personne sensible, souriante, drôle et fédératrice. J'aime partager des moments de convivialité, rencontrer du monde, découvrir de nouvelles choses (art, lieu, musique...)

Ah oui, les plumes... Mes amis me charrient souvent sur mes airs de Pocahontas, je ne sais pas si ce sont les tresses dans mes cheveux ou les franges sur mes vêtements...

- Vous avez dit que les chansons, films et objets vous inspiraient pour vos shows. Pourriez-vous citer quelques exemples ?

"39 de fièvre" de Caterina Valente, c'est un standard du glamour. Cette reprise de "Fever" est en français, ce qui lui donne un côté décalé. Ça me fait penser à Bourvil, Fernandel et à leur manière assez géniale de faire passer des émotions allant du rire aux larmes.

Côté films, il y a "Gatsby le Magnifique", "Tournée", "Chicago", les vieux "James Bond" et toute l'esthétique des années 20 à 60. En terme de look, j'aurais adoré vivre à ces époques.

Niveau objet, j'aime les éventails en plume ou en soie et les ballons ronds de baudruche géants. Julie Atlas Muz des Velvet Hammer, avec son "Balloon act" m'a beaucoup inspirée, j'aime beaucoup son personnage, drôle, engagé et sauvage.

Le préservatif Made In Love, luxueux, de créateur, est aussi un objet qui m'a beaucoup inspirée pour créer un show dédié au lancement de la marque.

- La tenue compte beaucoup dans cet univers. Comment réalisez-vous vos costumes ? Avez-vous des bonnes adresses à partager ?

Je trouve d'abord une robe ou de la lingerie qui me plaît et ensuite je les transforme en costume. Je cherche des techniques de déshabillage et je fais appel à des couturiers pour les questions techniques. Ensuite, j'ajoute du pétillant, des franges, des strass et des plumes bien sûr.

Sinon, j'adore chiner et traîner dans les brocantes, il m'arrive souvent de dénicher des accessoires et des embryons de tenue.

Mes bonnes adresses :

- Le Lys noir à Grenoble boutique de créateurs, spécialiste en corseterie et sur-mesure ; collections baroco-gothique mais aussi des collections Rockabilly, pin-up 50's très sympa, l'endroit est très agréable pour déguster un thé ou manger un morceau ! www.lelysnoir.eu

- Le Boudoir AristoSlash', quartier des créateurs à Grenoble, beaucoup de choix de robes 50 60's et rétro pin-up et en plus il y a des arrivages tous les 15 jours www.le-boudoir.biz

-Jihane Créations : Artisanat, costumes, accessoires de scène, elle crée des pièces uniques, des chapkas d'exception avec de beaux mélanges de matières... j'adore cette artiste ! www.jihanecreations.jimdo.com

- Comment trouvez-vous l'inspiration pour réaliser vos maquillages et coiffures ? Suivez-vous des tutos, sites en particulier ?

J'ai une formation en esthétique et je suis maquilleuse professionnelle donc c'est assez naturel question maquillage. Mais je maîtrise un peu moins la coiffure alors oui, cela m'arrive parfois de regarder des tutos de coiffure.

- L'humour, dans le burlesque, c'est une donnée importante ?

Evidemment... C'est avant tout l'humour et la dérision qui me permet de faire ça, assumer son corps et s'autoriser à être maladroit ça permet d'être à l'aise avec le public et la scène. Je le fait pour m'amuser avant tout. Le trac est moins pesant quand on rit.

- A Paris et ailleurs, des cours proposent aux femmes de s'initier à l'effeuillage burlesque, et nombreuses sont celles qui disent que cet art les a décomplexées et leur a permis de se sentir mieux dans leur peau. Est-ce que cela a été votre cas ? Si oui, qu'est-ce que cela a changé ?

Ça me parle oui, j'ai commencé en prenant des cours. J'ai accepté mes formes alors que je ne me trouvais pas idéale. En burlesque, il n'y a pas de standard, pas de jugement, c'est ce que tu donnes et que tu dégages qui est important, pas ce que tu représentes. Si tu es confiante et que tu assumes tes formes, quelles qu'elles soient, alors tu es belle !

- Le monde de l'effeuillage burlesque a l'air réservé aux femmes. Le déplorez-vous ?

Ce n'est pas tout à fait exact, on commence à voir de plus en plus de show boylesque. C'est peut-être un peu plus dur pour eux pour trouver des dates, je ne sais pas. Mais je trouve que les hommes qui savent bouger leur corps et être drôle et expressif, comme Soa De Muse et Tom de Montmartre par exemple, offrent une vraie bouffée d'oxygène au monde de l'effeuillage burlesque.

- Quels sont vos projets ?

J'aimerais faire plus de scène et faire un show "exotique", oriental et balkanique, avec de nouveaux accessoires comme des éventails en soie (fan veils). Je réfléchis déjà au costume que j'aimerais réaliser entièrement moi-même.

Je fais aussi partie d'une troupe, Les Cons du Camp, et nous venons de monter notre nouveau spectacle, "La Classe Internationale". C'est un cabaret électro-burlesque où se mêlent DJing, installation vidéo interactive et participative et performances scéniques (dont de l'effeuillage très très burlesque évidemment !).

www.facebook.com/consducamp

Retrouvez les actualités de Vanillia Plume sur son compte Facebook.

C.B.

À ne pas rater