Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Edith Piaf : Yves Montand, Marcel Cerdan... Les hommes de sa vie

Edith Piaf n'a pas été qu'une grande chanteuse : c'était aussi une grande amoureuse. Sa carrière a été nourrie par ses rencontres aussi bien personnelles que professionnelles. Si son compositeur fétiche, Charles Dumont, a écrit nombre de ses succès, bien des titres lui ont été inspirés par ses idylles, que ce soit avec Yves Montand, Marcel Cerdan ou Georges Moustaki.

Yves Montand

Edith Piaf a entretenu une relation avec Yves Montand de 1944 à 1946, alors que lui débutait tout juste dans le milieu de la chanson. Il faisait d'ailleurs la première partie des concerts de la chanteuse. Ensemble, ils ont partis en tournée, ce qui les a rapprochés. Mais Edith Piaf quitte son amant du jour au lendemain sans explication. Des années plus tard, il a confié dans une interview télévisée qu'Edith Piaf était à l'initiative de leur rupture et l'avait abandonné "très durement". "Edith était un personnage entier, fabuleux... mais très cruelle...", avait-il résumé.

Marcel Cerdan

La scène de "La Môme"Marion Cotillard interprète une Edith Piaf ivre de douleur à l'annonce de la mort de Marcel Cerdan a bouleversé tout le monde. Le boxeur a été l'amour de sa vie. Marié à l'époque de leur rencontre, il finit par officialiser sa relation avec la chanteuse et décide d'acheter avec elle un hôtel particulier à Boulogne-Billancourt. Après son décès dans un crash d'avion, Edith Piaf, qui a écrit "L'Hymne à l'amour" en hommage à leur relation, ne sera plus jamais la même.

Georges Moustaki

Quand Georges Moustaki croise le chemin d'Edith Piaf, il est tout jeune. En 2004, il avait raconté leur rencontre à Paris Match. "Quand, à la fin du repas, elle me propose de revenir la voir chez elle le lendemain, je comprends bien sûr que je lui plais. J'ai 23 ans, elle 41. [...] Pendant un an, de février 1958 à février 1959, on ne s'est plus quittés. Une relation passionnelle, ludique, créatrice. Je passe un peu aux yeux de tous pour le gigolo de service. [...] Edith m'a tout appris, à m'habiller, à manger. Avec elle, chaque instant était intense. Alors que notre histoire était terminée depuis longtemps, au beau milieu de la nuit, elle m'a téléphoné en me demandant de venir tout de suite. Je suis arrivé à moto comme un fou, croyant qu'elle était malade. Non ! Pimpante dans son lit, elle m'a regardé comme une sale gamine en disant : 'Georges, je voulais juste savoir si tu étais encore capable de traverser tout Paris pour moi'".

Charles Dumont

Compositeur pour de nombreuses stars, Charles Dumont signera pour Edith Piaf une quarantaine de titres, dont "Je ne regrette rien", "Les flonflons du bal", "Les mots d'amour"... Entre eux, une véritable amitié naît. "À celui qui m'a tant apporté dans mon nouveau tour de chant et dans ma résurrection. À celui qui restera pour moi comme le symbole de l'éveil en moi de mon vrai moi, je me devais, moi aussi, de lui offrir quelque chose. Personne mieux que lui ne chante ses chansons, il y met tant de coeur, tant de sentiments que j'en suis moi-même étonnée", a dit Edith Piaf de son compositeur dans un hommage sur scène.

Théo Sarapo

Il a 26 ans, elle 46. Edith Piaf approche déjà de la fin de sa vie lorsqu'elle épouse le jeune chanteur qu'elle a rencontré à Saint-Germain-des-Prés par l'intermédiaire d'un ami commun. Ensemble, ils interprètent le célèbre titre "À quoi ça sert l'amour ?". Il se consacrera à la chanteuse jusqu'à sa mort, le 10 octobre 1963.

À ne pas rater