Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Edith Piaf : le destin hors-norme de la môme de Paris

Star incontestable de la chanson française, auteure de "L'Hymne à l'amour" et de titres restés inscrits au repertoire, Edith Piaf dite "la Môme" est une star à part, au destin à la fois hors du commun et tragique. 50 ans après sa mort, Puretrend met un coup de projecteur sur une icône française.

"L'Hymne à l'amour", "La vie en rose", "Milord", "La Foule", "Non, je ne regrette rien". Combien de titres inscrits au répertoire de la chanson française, combien de chansons dont on peut aisément fredonner les paroles. Star du music-hall mondialement connue, Edith Piaf est un cas à part, une femme au destin hors norme, sacralisée pour son talent d'interprète et sa voix inimitable et incarnée par Marion Cotillard au cinéma.

Née Gassion à Paris en 1915, d'une famille de saltinbanques depuis deux générations, Edith est une enfant de la balle qui grandit dans la misère, ballotée entre ses grands-mères, qui vivra un temps au milieu des filles de joie, dans une maison close normande, avant de rejoindre son père, avec qui elle fredonne ses premiers airs dans les rues de Paris. Elle y fera la rencontre de Simone Berteaut, dite Momone, sa complice des débuts.

Repérée par Louis Leplée, propriétaire du cabaret Le Cerny's, sur les Champs-Elysées, Edith devient "la Môme Piaf" et fait ses premiers pas dans le music-hall. Le succès est immédiat, et de scène en scène, elle multiplie les tubes aussitôt retransmis à la radio. Très vite, Edith Piaf, adepte de la petite robe noire, devient une chanteuse incontournable et se fait le mentor d'artistes devenus eux aussi des géants, tels qu'Yves Montand ou Charles Aznavour, dont elle fait l'homme à tout faire.

En 1948, Edith Piaf est à New York, où elle croise l'amour de sa vie, le boxeur français Marcel Cerdan. Une passion qui ne durera malheureusement qu'un an, le sportif trouvant la mort dans le crash de son avion, en octobre 1949. Une blessure qui ne se refermera jamais totalement pour la chanteuse. Elle retrouvera néanmoins l'amour, notamment avec Jacques Pills, un chanteur qu'elle épouse en 1952, puis dans les bras du jeune Théo Sérapo, de 20 ans son cadet.

Accro à la morphine, souffrant de bien des maux, la Môme s'éteint en octobre 1963, près de Grasse, laissant un répertoire de chansons demeurées intemporelles et connues de part le monde. Une vie de drames et de passion retracée en images.

À ne pas rater