Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Eclair Week : le tour du monde gourmand de Fauchon

Fauchon a pris l'habitude de nous régaler de ses divins éclairs lors de ses désormais fameux Weekends Eclairs. Fort du succès rencontré, la maison française a décidé d'étendre cette pause gourmande à toute une semaine et à nous inviter à un voyage autour du monde, du Maroc au Japon.

Après avoir craqué pour sa collection rose bonbon Attraction en hommage aux fêtes foraines de notre enfance, et rhabillé ses gâteaux aux couleurs de la marque Lacoste, Fauchon éveille une nouvelle fois nos papilles avec l'Eclair Week. Du 3 au 7 septembre, les gourmands de passage dans la capitale sont priés de se rendre dans la pâtisserie Fauchon, place de la Madeleine, pour un tour du monde en éclairs.

Comme les Weekends Eclairs ne suffisaient plus, Fauchon étend son offre gourmande monomaniaque durant une semaine, afin de redécouvrir pas moins de 27 recettes devenues des classiques de la maison (l'Eclair Joconde, l'Eclair Saint-Honoré, l'Eclair au caramel et beurre salé...). Mais petite innovation pour cette édition, l'Orient et l'Asie sont aussi à l'honneur avec des éclairs spécialement conçus pour l'occasion.

En effet, depuis 1972 et l'ouverture de sa première boutique au Japon, la maison française s'est exportée un peu partout dans le monde, de Casablanca à Dubaï en passant par Tokyo. Les chefs pâtissiers Fauchon locaux ont donc été priés d'inventer des recettes au parfum d'exotisme.

Ainsi, Nicolas Jambert, qui officie au Japon, s'est inspiré de La Vague de l'artiste peintre Hokusaï pour un éclair aux airs d'oeuvre d'art. A l'intérieur, une crème légère à la vanille et au beurre d'Echiré demi-sel. Autre création, le Koïnobori, hommage à la fête des enfants qui se tient le 5 mai de chaque année, et ses poissons multicolores. Le rose est parfumé à la fraise, le bleu à la myrtille.

L'Orient n'est pas en reste. Cette fois, c'est le chef pâtissier Philippe Morbelli qui a été mis à contribution. Au programme, un homme rendu à Casablanca au délicat parfum de fleur d'oranger. Pour Dubaï, c'est la datte qui est sublimée, et le Koweït cache un coeur de figue.

L'Eclair Week, c'est du 3 au 7 septembre à la pâtisserie Fauchon, 24-26 Place de la Madeleine - 75008. Eclair, 7 €.

C.B.

À ne pas rater