Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Doria Tillier simule un orgasme, Oliver Stone en redemande

Hier soir, le plateau du Grand Journal de Canal+ recevait deux réalisateurs, Thomas Langmann et Oliver Stone. Face à ce dernier, Doria a voulu vanter ses talents d'actrice en imitant l'orgasme. Mais ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est que Oliver Stone lui réponde "encore".

En arrivant sur le plateau pour présenter sa chronique météo, Doria Tillier, connue pour tout oser comme se mettre complètement nue ou encore entamer un duo avec Johnny Hallyday, n'avait certainement pas dû prévoir ce qu'il allait se passer. Car, si d'ordinaire c'est plutôt elle qui gêne ses invités, comme notamment la aujourd'hui cultissime séquence avec Nicolas Bedos, Doria Tillier s'est fait prendre à son propre piège.

Face aux réalisateurs Oliver Stone et Thomas Langmann ("The Artist"), la Miss Météo de Canal+ débute sa chronique façon "je passe un casting". La jolie brune commence alors par "On ne va pas se le cacher, pour une Miss Météo, rencontrer Oliver Stone et Thomas Langmann, c'est la chance d'une vie". S'adressant plus particulièrement au réalisateur américain Oliver Stone, à qui l'on doit "Savages", "Wall Street : l'argent ne dort jamais" ou encore "JFK", elle lui vante alors ses talents de comédienne en feintant tour à tour, différentes émotions : "la peur, la suspicion, le rire méchant mais néanmoins naturel". Elle finit son casting improvisé sur "la jouissance". Un petit cri qui n'a rien avoir avec la célèbre scène de la simulation d'orgasme dans "Quand Harry rencontre Sally".

D'ailleurs, le réalisateur lui demande même de rejouer son orgasme "avec encore plus d'émotion". Entrant dans son jeu, l'animatrice s'exécute une nouvelle fois mais sans grand succès. Oliver Stone lui donne alors un conseil : "c'est pas le son, c'est les yeux" avant d'ajouter "laisse-moi voir ton âme dans tes yeux". Jetant des regards S.O.S à Antoine de Caunes, Doria Tillier, gênée, n'a d'autre échappatoire que de réitérer la séquence.

La prochaine fois, Doria Tillier réfléchira à deux fois lorsqu'elle préparera sa chronique !

J.D

À ne pas rater