Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Donatella Versace, Meg Ryan, Cher : les ravages du scalpel

À Hollywood, pour se faire une place au soleil et la garder, il faut éclipser les autres. Les starlettes l'ont bien compris et pour être sur d'être toujours celles qui attirent l'attention, elles n'hésitent pas à passer sur le billard, pour le meilleur, mais bien souvent aussi pour le pire.

Dur dur d'être une star à Hollywood alors que de la chair fraîche arrive tous les jours pour vous piquer la place. Seul moyen de perdurer, la jeunesse éternelle est désormais devenue une obsession pour des femmes comme Donatella Versace et même parfois pour celles qui n'ont pas encore 25 ans.

N'hésitant pas à donner un petit coup de pouce à dame nature et à se faire gommer les petits défauts dès leurs débuts, des starlettes s'affichent désormais avec plus ou moins le même nez et les mêmes dents d'un blanc aussi naturel que les seins de Pamela Anderson. Passé 30 ans, le but du jeu est d'effacer les signes de l'âge dès qu'une ride pointe le bout de son nez. Et si pour des femmes comme Demi Moore force est de constater que le résultat est plutôt réussit puisqu'elle a désormais l'air d'être la grande soeur de sa propre fille, il y en a d'autre qui ont un peu abusé du botox, vampire lift et autres solution "miracle" que l'on découvre tous les jours.

Alors que Lil Kim se retrouve le visage plus vraiment droit, Meg Ryan, la jolie blondinette des 90's abore désormais une duckface non stop. Et si on a eu souvent l'habitude deviner qui a eu ou non recourt à la chirurgie esthétique à Hollywood en se basant sur le côté tiré de l'après (LaToya Jackson, on parle de toi), c'est désormais aux joues gonflées qu'on le remarque.

Le "pillow face" voilà un petit effet secondaire que beaucoup de femme en quête d'une seconde jeunesse auraient sans doute voulu éviter. Ce nouveau terme fait référérence aux pomettes un peu trop gonflée après avoir étaient injectées de graisse et qui écrase le visage et diminue les yeux, comme sur Cher, Laura Flynn Boyle ou encore le top model Janice Dickinson. Pour celles là, non seulement elles étaient mieux avant, mais en plus elle ne se ressemblent plus du tout à l'image de Kim Novak ou Dolly Parton.

Retour sur les pires ratés de la chirurgie esthétique en images.

À ne pas rater