Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Diane Von Furstenberg ''ridicule'', Psy ''maladroit''... les declarations en OFF du MET Ball 2013

Lundi soir, un parterre de stars s'était donné rendez-vous au Metropolitan Museum of Art de New York pour l'événement fashion incontournable de la saison, le MET Ball 2013 qui inaugurait l'exposition "Punk: Chaos to Couture". Si certaines stars ont rivalisé d'élégance comme Blake Lively, ou se sont lâchées côté coiffure, d'autres se sont faites remarquer par un tout autre moyen : la parole.

Ainsi, le site The Cut recense les quelques pépites entendues, les déclaration en off, qui ont pu nous échapper. Par exemple,Diane Von Furstenberg avait pour l'occasion, peint ses cheveux en rose. Une extravagance qui n'a pas semblé être au goût de son mari Barry Diller : "Regardez-la! Elle a les cheveux roses! Je pense que c'est réellement ridicule".
Psy, l'auteur de l'étrange danse "Gangnam Style", s'est senti un peu seul durant la soirée. A priori, il n'a pas dû bien se renseigner sur le dress code de la soirée : "Je suis le seul à porter de la couleur, je me sens juste maladroit. Tout le monde porte du noir. C'est un peu embarrassant".
Reed Krakoff, le créateur fétiche de Michelle Obama, était d'humeur à se confier : "J'ai eu une mauvaise phase punk. J'ai teint le devant de mes cheveux en blond au lycée. C'était une erreur. Mon frère a même menacé de s'asseoir sur moi et de me couper les cheveux. Mais j'ai adoré. J'ai eu l'idée de le faire après que la première fille que j'ai invité m'ait quitté pour le batteur de Flock of Seagulls. Ils jouaient au Peppermint Lounge et j'y suis allé avec elle à dans New York. Elle est restée avec Ali, le batteur, et je ne l'ai jamais revue".
Quant à Giovanna Battaglia, styliste italienne, elle semble avoir trouvé le remède miracle pour oublier la douleur : "Je ne suis pas une fille punk, j'ai donc fait une couronne d'épingles à nourrisse. J'ai l'impression que j'ai une épingle dans mon cerveau en ce moment, mais avec optimisme la douleur partira dans quelques heures ! Champagne, pas de douleur".

Enfin, l'esprit coquin du créateur Marc Jacobs a encore frappé : "La meilleure utilisation d'une épingle à nourrisse ? Pour garder ma braguette fermée. Mais cela ne fonctionne pas tout le temps".

J.D
À ne pas rater