Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Diana Vreeland : 13 répliques cultes de cette exubérante femme de mode

Diana Vreeland, une personnalité fantasque et surtout une avant-gardiste de la presse féminine.
Diana Vreeland, une personnalité fantasque et surtout une avant-gardiste de la presse féminine.

Elle était joyeuse, forte et exubérante. Diana Vreeland était une personnalité de la mode qui aura marqué son milieu. Avec "Diana Vreeland: The Eye Has To Travel", Arte revient ce week-end sur le destin de cette femme qui semble être née pour faire bouger et faire sauter les barrières de la mode.

Diana Vreeland était aussi exubérante qu'Anna Witour est glaciale (de prime abord). Cette femme a véritablement marqué, et à tout jamais, l'univers de la mode.

Tout d'abord chroniqueuse au Harper's Bazaar, elle a ensuite conseillé Jackie Kennedy dans les choix vestimentaires pour ses tenues officielles, pour enfin finir par être la rédactrice en chef du Vogue US. Cette journaliste a marqué le milieu de la mode jusqu'à son décès, en 1989. Véritable visionnaire, elle n'a cessé pousser les femmes à "oser" s'habiller autrement. C'est elle, par exemple, qui a inséré le bikini et le jean dans les pages shopping. C'est également elle qui a repéré Lauren Bacall ou encore Twiggy, tout comme aussi c'est elle qui a découvert les photographes comme David Bailey ou Richard Avedon. Son exubérante, mais surtout ses dépenses exorbitantes l'auront conduite à être remerciée du Vogue US à l'âge de 70 ans.

Retour sur 13 phrases qui montrent la forte personnalité de cette grande dame de la mode.

"La première règle qu'on enseigne à une geisha, à l'âge de neuf ans, c'est d'être charmante avec les autres femmes ... Chaque fille dans le monde devrait avoir une formation de geisha."
"Bien sûr, on naît avec le bon goût. Il est très difficile à acquérir."
"Un peu de mauvais goût, c'est comme une belle touche de paprika. Nous avons tous besoin un peu de mauvais goût."
"J'adore l'artifice."
"Un monde sans léopard, quel intérêt ?"
Diana Vreeland
Diana Vreeland
"J'aurais adoré être Elizabeth Première. Elle était magnifique. Elle s'entourait de poètes et d'écrivains, a vécu à Hampton Court, et a conduit cette petite équipe de poneys tachetés avec de longues queues .... Elle est au sommet de ma liste. J'ai adoré ses vêtements. Il lui fallait quatre heures pour s'habiller, nous avons beaucoup en commun !"
"Mon rêve dans la vie, est de revenir à la maison et de ne penser à rien. Après tout, vous ne pouvez pas penser tout le temps."
"Les chaussures qui ne brillent pas sont la fin de la civilisation."
"Je dis toujours que je prie Dieu pour mourir dans une ville où il y a un bon tailleur et un bon cordonnier."
Diana Vreeland
Diana Vreeland
"La mode doit être la version la plus enivrante de la banalité de ce monde."
"J'ai un mal fou à me souvenir de la date exacte de mon anniversaire. L'âge est totalement ennuyeux ... "
"La seule vie réussie, c'est celle qu'on façonne soi-même."
"J'ai toujours été fasciné par l'absurdité, le luxe et le snobisme du monde que les magazines de mode peuvent nous montrer. Bien sûr, ce n'est pas pour tout le monde... Mais je vivais dans ce monde, non seulement au cours de mes années passées dans les magazines, mais aussi bien avant, parce que j'ai toujours été de ce monde - au moins dans mon imagination."
Diana Vreeland
Diana Vreeland
Retrouvez le documentaire consacré à Diana Vreeland "Diana Vreeland: The Eye Has To Travel" ce dimanche 28 septembre 2014 dès 21h40 sur Arte.

J.D
À ne pas rater
À découvrir