Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Diana, Grace de Monaco... Les familles royales font leur cinema

Ce mercredi, le biopic "Diana" sort sur les écrans, offrant une vitrine à la princesse la plus adulée des Britanniques. L'occasion pour Puretrend de revenir sur ces films centrés sur les familles royales, d'Angleterre et d'ailleurs, qui offrent aux acteurs l'occasion de transformations parfois impressionnantes.

Jamais le cinéma n'avait mis le projecteur sur la vie de Lady Di, princesse charismatique adulée du peuple britannique, tragiquement disparue le 31 août 1997 à Paris. Une personnalité à part, louée pour son humanisme et sa part de mystère, à laquelle aucun réalisateur ne s'était encore attaqué. C'est chose faite avec "Diana", aujourd'hui en salle. Et dans la peau de la princesse, mère des princes William et Harry, Naomi Watts.

Une partition à double-tranchant pour l'actrice australienne, qui s'est dit à la fois honorée et angoissée par ce rôle. Il faut bien avouer qu'incarner un personnage aussi populaire à l'écran implique une dose d'investissement, et un soin particulier apporté à l'apparence. Car qui dit biopic dit transformation. Mais là, les réalisations varient. Entre les films qui cherchent à restituer dans les moindres détails une époque passée, et ceux, plus distants avec leur sujet, qui prennent quelques libertés.

Dans le "Diana" d'Oliver Hirschbiegel, Naomi Watts adopte le brushing de la princesse de Galles. Idem pour "Grace de Monaco", futur biopic à venir mettant à l'affiche Nicole Kidman. L'actrice copie ses chignons, devenus iconiques.

Dans "Victoria : les jeunes années d'une reine", Emily Blunt affiche un port altier, incarnant l'une des figures de la monarchie britanniques les plus marquantes. Cate Blanchett s'est elle aussi prêtée à l'exercice, se glissant à deux reprises dans la peau d'Elizabeth Ier, adoptant les codes vestimentaires et beauté de l'époque.

Des perruques, il y en a aussi dans le "Marie-Antoinette" de Sofia Coppola. Si la B.O. se veut pop et rock'n'roll, Kirsten Dunst n'en porte pas moins le chignon haut perché.

Plus proche de nous, les biopics "W.E." (signée Madonna) et "Le Discours d'un roi" (oscarisé) se penchent sur la famille royale d'Angleterre sous la Seconde Guerre Mondiale. Et puis, il y a "The Queen", sorti en 2006, qui met Helen Mirren en scène, dans le rôle d'une reine Elizabeth II plus vraie que nature, permanente grise et lunettes sur le nez.

Retrouvez toutes ces transformations et d'autres encore dans notre diaporama, quand les familles royales font leur cinéma.

C.B.

À ne pas rater