Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Des seins XXL le temps d'une journée et sans bistouri, ça vous dit ?

Une poitrine XXL le temps d'une journée ? C'est possible grâce à des injections de solution saline.
Une poitrine XXL le temps d'une journée ? C'est possible grâce à des injections de solution saline.

Pour doper une poitrine, il existe peut-être une alternative au push-up et à la chirurgie plastique : l'injection. Déjà populaire pour booster un popotin un peu trop plat, cette méthode a pris d'assaut les cabinets new-yorkais où des jeunes femmes n'hésitent plus à s'offrir une poitrine XXL le temps d'un week-end.

Avec plus de 313 000 paires de prothèses mammaires posées en 2013, les Etats-Unis figurent à la pointe en matière de chirurgie esthétique pour les gros bonnets. Mais il semblerait qu'une nouvelle tendance pourrait bien (un peu) éclipser les implants : l'injection.

Utilisées pour gagner quelques centimètres de tour de hanche et se faire un popotin digne de celui de Kim Kardashian, les injections ont donné lieu à une véritable folie outre-Atlantique, surtout en Floride. Revers de la médaille, l'appât du gain a entraîné l'essor d'un marché noir et des catastrophes sanitaires.

A New York, ce n'est pas de la graisse ni le silicone qui fait fureur, mais des injections de solution saline, comme l'explique le New York Times. Son avantage ? Elle est absorbée par le système sanguin dans un laps de temps de 24 heures et disparaît naturellement de l'organisme. A l'origine, elle est utilisée par les chirurgies esthétiques avant une opération, afin que la patiente puisse tester in vivo sa nouvelle taille de bonnet le temps d'une journée.

Mais depuis un an, cette injection préopératoire semble avoir conquis toutes celles qui rêvent d'un gros bonnet à moindre frais ou qui souhaitent s'offrir un petit coup de boost éphémère. C'est ainsi que certains cabinets voient affluer des femmes en quête d'une poitrine volumineuse le temps d'un mariage, d'une soirée ou d'un week-end en amoureux.

Le New York Times cite en exemple le Dr. Rowe, qui pratique depuis un an 3 à 5 injections par semaine. Mais une telle intervention ne comporte-t-elle pas son lot de risques ? La solution saline est présentée comme non dangereuse pour la santé, mais certains médecins se montrent hésitants.

"Je n'y vois pas un grand risque pour la santé", indique le Dr. Michael C. Edwards, président de l'American Society for Aesthetic Plastic Surgery, "mais vous étirez la peau. Cela altère l'architecture de la poitrine". Sans oublier que l'injection est facturée dans les 450 $ (environ 340 €). La lubie temporaire est donc un petit luxe à consommer avec modération.

À ne pas rater