Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Derrière le Poste : Enora Malagré déçue et taclée par TPMP

Avec moins de 500 000 téléspectateurs pour son premier prime de "Derrière le Poste", Enora Malagré a subi un cuisant échec vendredi dernier... Mais plutôt que de se cacher, l'animatrice a préféré assister au débriefing de son émission par les chroniqueurs de "Touche pas à mon Poste".

Les fans d'Enora Malagré attendaient beaucoup de sa nouvelle émission "Derrière le Poste", tandis que ses détracteurs n'attendaient qu'un échec pour la crucifier. Et avec seulement 473 000 téléspectateurs devant le prime de l'émission vendredi 28 mars 2014, c'est effectivement un échec pour la jolie blonde... Une mauvaise performance que son adversaire Jean-Marc Morandini s'est évidemment empressé de rapporter ce week-end, sur Europe 1 : "Sur D8, moins de 500.000 téléspectateurs, un échec. Elle est très loin derrière les audiences moyennes de la chaîne. C'est dommage, elle qui nous apprend la télé à tous en général tous les soirs, on est vraiment triste pour elle... (...) Je ne m'en suis pas remis du week-end, j'étais tellement triste..." Oh, la belle ironie.

Mais ne croyez pas qu'Enora fasse l'autruche fasse à ces mauvais chiffres. Au contraire, la chroniqueuse et animatrice n'a pas hésité à participer au débriefing organisé dans l'émission "Touche Pas à Mon Poste", expliquant sa propre déception : "Moi-même j'étais déçue, ce n'est pas ce que j'ai vu en montage, c'est pas ce que je voulais..." Cela n'a pas empêché les chroniqueurs d'être honnête sur leur ressenti face à "Derrière le Poste". Et pour la plupart, ce n'est pas Enora Malagré qui pose problème, mais bien le fond et le manque d'informations données.

Ainsi, Jean-Luc Lemoine n'a pas hésité à être cash, avouant : "Il y a un problème entre la forme et le fond, et la promesse... On est en entretien à la Mireille Dumas sauf qu'on n'apprend pas grand chose. On se demande à quoi sert le public parce que c'est vraiment en face à face. (...) Pour moi, c'est une erreur de laisser les inviter choisir les extraits les concernant. J'attendais que sur chaque sujet, Enora ait un petit truc ou une info de coulisses... Mais ce n'est jamais arrivé !" Un avis partagé par Gérard Louvin : "Excusez-moi mais je n'ai rien appris. Et ce n'est pas Louvin qui parle, mais le téléspectateur !"

C'est finalement Christophe Carrière qui essaie de trouver un début de solution, se demandant : "Est-ce que ce n'est pas un programme de deuxième partie de soirée, ça ?"

Comme quoi, il n'y a pas que Nabilla qui était prête à tacler la jolie blonde ce week-end...

À ne pas rater