Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Demi Lovato et son enfer de junkie : ''je ne passais pas 30 min sans cocaïne''

Dans une interview accordée à Access Hollywood, Demi Lovato revient sur son passé assez mouvementé et notamment sur sa consommation de drogue assez impressionnante et surtout, addictive.

On le savait déjà, mais la chanteuse n'en avait jamais parlé avec autant d'honnêteté. Dans une interview accordée à Access Hollywood, Demi Lovato, atteinte de bipolarité, s'est confiée sur ses problèmes d'addiction à la drogue lorsqu'elle avait 19 ans : "Je n'en ai jamais parlé mais mon addiction me poussait à cacher et consommer en cachette ma drogue". Elle ajoute : "Je ne pouvais pas passer 30 minutes ou une heure sans cocaïne, j'en emmenais même quand je prenais l'avion". L'ex petite-amie de Joe Jonas, qui a été internée dans un centre médical spécialisé en 2010 explique qu'elle passait "la drogue illégalement et j'attendais que tout le monde s'endorme en première classe pour aller me droguer. Je me faufilais aux toilettes. C'était assez difficile car j'étais toujours accompagnée. A l'époque, j'avais un petit-ami qui était sobre et qui me surveillait 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Mais j'étais capable de lui cacher".

Membre du jury de l'émission "X Factor", la jeune femme revient aussi sur son addiction à l'alcool et raconte que lorsqu'elle allait "à l'aéroport, j'avais avec moi une bouteille de Sprite remplie avec de la vodka. Il était seulement 9h du matin et je vomissais dans la voiture. C'est arrivé alors que je devais prendre l'avion pour rentrer à Los Angeles et retourner au centre de désintox." Pourtant très entourée à ce moment là, la jeune fille confie qu'elle ne "voulait pas" de cette aide. Elle ajoute même : "Je suis très, très douée pour manipuler les gens et c'est quelque chose que je faisais quand j'étais malade. Je manipulais tout le monde autour de moi. Parfois, je mentais et continuais à mentir pour faire bonne figure et que rien ne transparaisse à l'extérieur."

Aujourd'hui, Demi Lovato, qui arbore une couleur de cheveux assez... originale, semble avoir laissé ses vieux démons derrière elle. D'ailleurs, du côté de sa carrière, tout semble aller puisqu'elle est la guest star de la saison 5 de "Glee" et a notamment fait la Une du magazine Cosmopolitan en août dernier.

À ne pas rater