Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Demandez "The Karl Daily", le journal de Karl Lagerfeld

On a beau le dire et le répéter, Karl Lagerfeld est plein de surprise. Sa dernière folie ? Un journal à son propre nom : The Karl Daily. Rien que ça...

Vous ne rêvez pas : Karl Lagerfeld sort bel et bien "son" journal. Baptisé The Karl Daily, ce journal tiré à 40 000 exemplaires, sera distribué en France dès demain, mardi 23 septembre 2014. Une date qui ne relève pas du hasard puisqu'il s'agit évidemment du premier jour de la Fashion Week Printemps-Été 2015 de Paris.

Il faut bien avouer qu'après avoir été rédacteur en chef du quotidien gratuit Metro et rhabillé Libération, on sentait bien que Karl Lagerfeld lorgnait sur la presse. Ce lundi matin, à l'antenne de France Inter, il confiait avoir "toujours adoré la presse, les journaux, alors c'était amusant de faire un journal qui parait un jour et qu'on distribue comme ça".

Que trouverons-nous dedans ?

Du Karl, encore du Karl et toujours du Karl. The Karl Daily ne parle pas de Fendi, ni de Chanel mais exclusivement de Karl Lagerfeld et de sa marque éponyme. Choupette, la guest star, participe également au projet.

Pour le trouver, il suffira de se rendre dans toutes les boutiques de Karl Lagerfeld et au nouveau corner de Karl aux Galeries Lafayette.

Malheureusement pour celles et ceux qui espéraient que le Daily Karl aurait pu être un rendez-vous quotidien, le Kaiser a expliqué, toujours au micro de France Inter, que ce journal ne paraîtra qu'un jour car "il n'y a pas assez d'actualité de ma propre personne. Je ne peux pas remplir dix pages tous les matins". Mais il reviendra très certainement le mois prochain.

Et rassurez-vous, celles et ceux qui n'auraient pas pu mettre la main sur ce "précieux", pourront toujours le lire sur le site du créateur Karl.com.

J.D

À ne pas rater