Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Daniel Balavoine : sa soeur tacle France Gall et Michel Berger

Daniel Balavoine était très proche de France Gall et Michel Berger.
3 photos
Lancer le diaporama

Quelques semaines après la toute première interview de Joana Balavoine, fille du chanteur, sa soeur Claire s'est elle aussi exprimée. Et n'a pas été tendre avec France Gall et Michel Berger.

À quelques semaines des 30 ans de sa disparition, les révélations sur Daniel Balavoine n'en finissent plus de tomber. Mi-décembre, sa fille, Joana, s'exprimait pour la première fois dans les pages de Paris Match. Hier, on découvrait son premier amour, Catherine Ferry, elle aussi chanteuse, qu'il avait rencontrée à une audition en 1974.

"Ça été très douloureux"

C'est désormais au tour de Claire Balavoine, la soeur du chanteur, de prendre la parole. Interrogée par Télé Star sur les relations de Daniel Balavoine avec France Gall et Michel Berger, dont il a longtemps été proche, elle se fait soudain glaciale : "Je préfère m'abs­te­nir là dessus". Claire Balavoine garde un mauvais souvenir du couple, même si elle reconnaît "une compli­cité artis­tique extra­or­di­naire" entre eux et son frère. Mais lorsqu'il a disparu dans un accident d'hélicoptère le 14 janvier 1986, tout a changé. "Sur le plan humain, disons qu''l y a des artistes qui ne sont pas les mêmes sur scène et dans la vie", assure la soeur de Daniel Balavoine tout en restant évasive. Et d'ajouter : "J'ai préféré tour­ner la page, ça a été très doulou­reux".

Pourtant, à en croire Joana Balavoine, France Gall et Michel Berger ont toujours été là pour elle. Dans son interview à Paris Match, elle déclarait avoir réalisé l'absence de son père seulement au décès de Michel Berger. "Spontanément, je dirais que c'est à la mort de Michel Berger [en 1992, ndlr]. J'avais 6 ans. D'un seul coup, des gens que j'aimais n'avaient plus de papa non plus". Elle a notamment témoigné dans le documentaire dédié à son père, "J'me présente, je m'appelle Daniel", diffusé hier sur France 3.

À ne pas rater