Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Cyril Hanouna, Enora Malagré : les pires animateurs de la télé française !

Ce lundi 19 janvier se tenait la neuvième cérémonie satirique des Gérard de la télévision 2015 au théâtre Daunou à Paris diffusé sur la chaîne Paris Première. A cette occasion, Cyril Hanouna et Enora Malagré ont été élus les pires animateurs. Entre autres. Découvrez le palmarès au grand complet !

Hier, Paris Première diffusait les Gérard de la télévision 2015, une cérémonie satirique créée par le journaliste Frédéric Royer qui récompense les plus mauvais programmes et présentateurs de la télé française, contrairement aux "7 d'Or" qui récompensait les meilleurs. Ce lundi donc de nombreuses personnalités et émissions du petit écran ont pu recevoir leurs parpaings dorés.

Les Gérard de la télévision 2015 : le palmarès !

Ainsi, Cyril Hanouna a décroché trois récompenses dont celle du "pire animateur télé" et "l'animateur qui a dû coucher pour réussir" dans "TPMP" contrairement à Natacha Polony qui a eu la joie d'avoir la récompense de "l'animatrice qui n'a pas dû coucher pour réussir" sur Canal +. La chroniqueuse Enora Malagré, elle, a gagné le titre de "pire animatrice" et celui de "l'animatrice qui avait toutes les qualités pour vendre du poisson à la criée, mais qui a préféré vendre de la soupe à la télé". Un grand honneur on imagine. Alessandra Sublet, quant à elle, a reçu le prix du "Gérard du paradoxe : elle présente un journal culturel". Ouch. On retrouve également dans ce classement Jean-Pierre Foucault, Antoine de Caunes, Laurent Delahousse qui a son propre "Gérard Delahousse" ou encore Benjamin Castaldi.

Du côté des émissions, très peu ont été épargnées. On retrouve "Danse avec les stars" de TF1 pour le titre "on a beau chercher, les stars, bah elles sont que dans le titre". "Les Ch'tis dans la Jet Set" sur W9, eux, ont eu l'honneur de remporter le "Gérard de l'émission qui montre une telle image des jeunes que quand tu l'as vue une fois, tu reprends direct la pilule. Et deux capotes". "Rising Star" avec Faustine Bollaert et Guillaume Pley sur M6 a eu le droit au "Gérard de l'accident industriel". Quant à "Confessions Intimes" de NT1, elle s'est vue attribuée le parpaing de "l'émission avec des 'sans-dents'" en rappel à l'expression de François Hollande dans le livre "Merci pour ce moment" de Valérie Trierweiler.

Découvrez ci-dessous toutes les récompenses de la soirée au complet :

Gérard de l'animatrice : Enora Malagré dans "Touche pas à mon poste" (D8)
Gérard de l'animateur : Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" (D8)
Gérard du titre d'émission qui définit sans doute le mieux la sexualité de son animateur : Nikos Aliagas dans "50 mn inside"
Gérard de l'émission qui est comme ta femme après quinze ans de mariage, tu la regardes plus, mais le soir, t'es content qu'elle soit là : "Envoyé spécial" (France 2)
Gérard de l'animateur qui a tellement réussi à squatter les programmes de sa chaîne qu'il va devenir encore plus difficile à déloger que l'Etat Islamique en Syrie : Cyril Hanouna, 22 heures par jour sur D8
Gérard de l'émission qui fait les poubelles de Closer, BFM TV et même NRJ 12 pour faire de l'audience, mais qui se la joue branchée haut de gamme parce qu'elle est sponsorisée par Chanel et que son animateur est habillé en Dior Homme. Bref, Gérard de l'émission de Canal+ : "Le Grand journal de Canal+", avec Antoine de Caunes
Gérard du paradoxe : Elle présente un magazine culturel : Alessandra Sublet dans "Un soir à la Tour Eiffel" (France 2)
Gérard de l'émission où toutes les enquêtes sont confiées au SRPJ de Versailles : "Enquête d'action" (W9)
Gérard de l'émission qui montre une telle image des jeunes que quand tu l'as vue une fois, tu reprends direct la pilule. Et deux capotes : "Les Ch'tis dans la jet-set" (W9)
Gérard de l'animatrice qui n'a visiblement pas couché pour réussir : Natacha Polony dans "Le Grand journal" (Canal+)
Gérard de l'animateur qui a visiblement dû réussir pour coucher : Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" (D8)
Gérard de l'émission où on a beau chercher, les stars, bah elles sont que dans le titre : "Danse avec les stars" (TF1)
Gérard de l'animateur qui devrait maintenant arrêter de faire ses teintures en douce dans un petit salon de province : Jean-Pierre Foucault et son Régécolor nuance châtaigne craquante
Gérard de la grosse descente : Estelle Denis, de "100% Mag" (M6) à "Splash" (TF1) au tirage du Loto (TF1)
Gérard de l'émission de France 5 qui s'appelle "C" : "C à dire" (France 5)
Gérard de l'animateur que tu pourrais pas expliquer à tes gosses : Jean-Marc Morandini : "Mais non mon loulou, ce n'est pas l'âne Trotro. Par contre oui, ce sont ses dents".
Gérard de l'animateur qui est allé travailler sur la TNT parce que tu vois, dans un paysage en pleine mutation, la TNT c'est la télé 3.0 de demain, c'est à la fois numérique et terrestre... Et surtout parce que ça repousse à après-demain le chômage : Benjamin Castaldi (D8)
Gérard de l'animatrice qui avait toutes les qualités pour vendre du poisson à la criée, mais qui a préféré vendre de la soupe à la télé : Enora Malagré, dans "Touche pas à mon poste" (D8)
Gérard du Delahousse: Laurent Delahousse (France 2)
Gérard de l'émission avec des sans-dents : "Confessions intimes" (NT1)
Gérard de l'animatrice à qui tu dirais pas non pour un petit châtiment corporel : Natacha Polony (Canal+)
Gérard de l'émission où t'es sûr de pas tomber sur Eric Zemmour en promo : "Islam, les chemins de la foi" (France 2)
Gérard de l'accident industriel : "Rising star" avec Faustine Bollaert et Guillaume Pley (M6)
À ne pas rater