Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Cressida Bonas : De roturiere à Princesse, nos conseils pour son futur role

Fou d'amour de Cressida Bonas, le Prince Harry serait sur le point de l'épouser. Une roturière qui devient Princesse, une mélodie qui a des airs de "déjà vu". PureTrend lui donne quelques conseils pour endosser ce nouveau rôle sans fausse note.

L'Angleterre serait-elle sur le point d'organiser un nouveau mariage princier l'année prochaine ? C'est ce que tout le monde semble croire. Le Prince Harry vivrait une parfaite idylle avec Cressida Bonas, une jeune fille à la beauté naturelle. Voici notre liste, non exhaustive, de conseils à Cressida pour devenir une parfaite Princesse.

S'acheter une vie parfaite sur Internet

Anciens pseudos Facebook un peu vulgaires ou politiquent orientés, photos de fin de soirée compromettantes, soirées déguisées de mauvais goût comme Harry... Lorsque l'on devient Princesse, il faut s'assurer que sa vie "d'avant" est parfaite au risque de voir ressurgir une ancienne expérience comme un boomerang.
NB : s'assurer évidemment qu'aucune sex tape n'ait été réalisée au risque de provoquer une crise cardiaque à la Reine. Mais étant donné que Cassida a l'air plutôt discrète, cela n'est pas trop à craindre.

Sourire en toute circonstance

Lorsque Kate Middleton et le Prince William se sont mariés, ils ont entamé un véritable tour du monde. Si les voyages font partie du côté sympa du rôle de Princesse, il y a un hic : les activités "locales". Lorsque Kate s'est rendue au Canada notamment, savait-elle que ça ne serait pas de tout repos ? Partie de hockey, canoë... Et quand, pour le Jubilée de Diamant de la Reine Elizabeth II, le couple s'est rendu en Asie du sud est à l'île de Tuvalu, ils ont dû enfiler des tenues locales pour participer à un cours de danse façon vahinés... Être Princesse c'est aussi se forcer à faire des choses que l'on a pas toujours envie de faire et toujours rester digne.

Ne pas avoir peur des microbes

Au regard du nombre de mains qu'il faut serrer lorsqu'il y a un bain de foule ou une visite officielle d'un établissement quelconque, le nombre de mains à serrer est impressionnant. Autant ne pas être bacillophobe. Un conseil donc : s'il faut garder la face devant la foule, on conseille d'avoir un petit gel antibactérien caché dans la minaudière.

Adorer la Reine

Sachez-le : si la future princesse n'aime pas la Reine, elle n'a rien à faire en Angleterre. Il n'y a rien à ajouter à ce point, ce n'est pas négociable.

Savoir faire la révérence

Comme la future Princesse adore la Reine (cf : point au-dessus), la révérence est l'une des règles de base à maîtriser. Ne pas savoir la faire et effectuer une espèce de pirouette approximative devant la Reine serait considérée comme un affront. Là encore, ce n'est pas négociable.

S'acheter une nouvelle garde-robe

Devenir une Princesse permet de renouveler entièrement sa garde-robe. Kate Middleton par exemple, n'a jamais été aussi élégante que depuis qu'elle a épousé le Prince William. Son dressing a complétement été revu et ça, c'est vraiment l'un des points que l'on affectionne le plus.

Aimer les enfants

... ou faire semblant dans le cas contraire. Si la future Princesse n'aime pas les enfants, elle sera considérée comme une sorcière (il en est ainsi dans notre société). Car qui n'aime pas les enfants ? Euh... D'autant qu'on l'attend au tournant : fiançailles = mariage = bébé.

Oublier les soirées trop arrosées

Sur ce point on pense à la Princesse Eugénie dont certaines photos d'elle circulent en ce moment sur la toile la montrant en train d'exécuter un twerk lors d'une soirée entre amis. Autant dire que ce genre de soirée, ou tout du moins les photos, doit restée strictement privée.

J.D

À ne pas rater