Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Créateur : les sacs graphiques et unisexes de Nicolas Baurain

.

Il est français, il est a travaillé auprès des plus grands et il a fondé sa propre marque de sacs à main au design graphique, qui puise directement ses racines dans le domaine de l’architecture. Ça vous intrigue ? Nous aussi. Nous l’avons rencontré pour en savoir plus et connaitre les dessous de ses créations à part.

Diane Von Furstenberg, Ralph Lauren, Carven, Jimmy Choo, Alexander McQuenn, Nicolas Baurain a appris son métier dans les maisons de luxe les plus prestigieuses de la planète entre Paris, Londres et New-York. Mais ce frenchy au style efficace et minimaliste n'a toujours eu qu'une seule idée en tête : fonder sa propre marque sur un créneau émergeant tout particulier.

"Après chaque fin de boite, je me disais, ça y est c'est le moment. Jusqu'au jour où je me suis vraiment lancé il y a 2 ans. Au départ je voulais faire de l'homme parce que partout où j'ai travaillé il prenait assez peu de place comparé à la femme. Du coup je me suis dit que j'allais faire quelque chose d'unisexe".

Un univers unisexe donc, mais aussi un goût certain pour l'architecture, qui fait clairement partie de l'ADN de sa marque.

"Mon travail a toujours été très inspiré de l'architecture. Je voulais vraiment que ça naisse du design, de l'ergonomie. Pour moi, un sac ce n'est pas simplement un empiècement principal et des hanses à rajouter. Ce que j'aime dans mon travail c'est de chercher comment tout peut s'imbriquer, se construire, tout en créant des sacs fonctionnels".

Un esprit qui se traduit tout particulièrement dans ces pochettes, qui reprennent les formes emblématiques de la géométrie, rondes, carrées et triangulaires.

Mais au fait, on se posait la question, pourquoi des sacs d'ailleurs et pas des vêtements ou des souliers?

"Quand j'ai commencé, j'étais chez Guy Laroche, on m'a donné l'opportunité de bosser sur les accessoires. Etre dans la construction, dans le montage, les volumes, ça m'a beaucoup plu, je me suis donc formé techniquement. En fait, j'adorais le côté objet indépendant du corps, contrairement à la chaussure, par exemple, qui fait partie de la silhouette. Et en ayant fini ce job je me suis dit que qu'est-ce que je fais : je retourne dans le prêt-à-porter ou je continue l'accessoire"?

Évidemment, la question est vite résolue et Nicolas Baurain fait son chemin en inspirant de grands noms de la mode. L'une de ses fiertés les plus notables : une collaboration avec la légende de la mode, Alexander McQueen, pour qui il imagine le De Manta. Une pièce pointue, mais aussi pratique et ludique, grâce à ses bords rabattables.

.

Mais ce qui nous a tapé dans l'oeil à nous, c'est surtout la dernière collection Baurain pour le printemps-été 2018. Au menu : un esprit jungle sans fioriture, chic et minimaliste.

"L'histoire de We Leave in a Jungle (nous vivons dans une jungle) est née de mon expérience new-yorkaise au moment de rentrer à Paris. C'est une ville très dure où j'avais vraiment l'impression de vivre dans une jungle".

Notre coup de coeur : cette pochette kaki en faux croco, à la fois stylée et corporate.

Et cet imprimé végétal du plus bel effet, ni trop discret, ni trop chargé.

Et une fois de plus, l'architecture est au centre de l'inspiration du créateur.

"Je me suis inspiré du travail pointu et très structuré de Julien Colombier et de ses fresques végétales à la craie grasse et à l'acrylique".

"Mais aussi des visuels de Mapple Thorpe et de toutes ses photos de natures mortes, de fleurs et de feuilles. C'est une inspiration indirecte que j'ai reprise de manière plus géométrique. On retrouve les formes de la marque. C'est vraiment là où je voulais aller".

Le tout, confectionné au sein des seins de la maroquinerie, en Italie, avec un cuir de veau hollandais de folie. On aime l'esprit libre, décontracté, technique, Couture et inspiré de Nicolas Baurain et de sa marque qui prend le partie d'embrasser un genre nouveau avec ses créations unisexes. Un créneau risqué, pas toujours simple à exploiter :

"J'ai conscience que la nouveauté est toujours difficile à accepter, la presse adore certes, mais côté acheteurs, les gens sont un peu plus frileux".

On a beau faire partie des médias en question, en tant que consommatrice, on sait très bien qu'on n'hésiterait pas non plus à se jeter sur ses divines créations, qui s'articulent autour d'une histoire et d'un véritable univers. Vous l'aurez compris, on est conquise et on vous recommande chaudement d'aller jeter un oeil sur l'eshop de Baurain si vous avez des envies de shopping prochainement !

Toute les collections de Nicolas Baurain sont à retrouver sur Baurain.co.

Audrey Salles-Cook

À ne pas rater