Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Coolsculpting : est-ce que ça fonctionne... vraiment ?

Le Coolsculpting est une nouvelle technique d'amincissement sans chirurgie ni seringue.
Le Coolsculpting est une nouvelle technique d'amincissement sans chirurgie ni seringue.

Nouvelle tendance minceur débarquée des Etats-Unis, le Coolsculpting promet de gommer définitivement ce petit bourrelet qui vous ennuie tant depuis des années. Poignée d'amour, culotte de cheval, ventre rebondi, bras "chauve-souris"... toutes les zones sont traitables. Mais alors, est-ce ça fonctionne vraiment ? On a testé et on vous dit tout.

Le Coolsculpting, c'est quoi ?

C'est une méthode d'amincissement sans aiguille, ni chirurgie, ni sueur qui promet d'éliminer localement et définitivement des cellules graisseuses. Concrètement, il s'agit d'une grosse machine reliée à des ventouses, dont la taille varie selon la zone traitée, qui diffusent du froid une fois posées sur le corps. Ce procédé a un nom, la cryolipolyse, et il nous vient de la célèbre Harvard Medical School.

Avant de "passer à l'acte", vous devrez consulter un médecin esthétique (gratuitement) qui jugera si oui ou non le Coolsculpting est fait pour vous et si votre objectif est réalisable. Une fois cette étape réussie, vous pourrez prendre rendez-vous avec cette machine à priori révolutionnaire que certains décrivent comme "une alternative à la liposuccion".

Comment se passe une séance ?

Direction le centre Epilium de Châtelet à Paris pour tester ce concept plutôt incroyable sur papier. Voire phénoménal si on se fie aux vidéos qui circulent à ce propos sur la Toile... Murs blancs, personnel en blouse blanche, murs vitrés... Le décor immaculé nous donne l'impression d'être dans une clinique, sauf qu'ici on peut aussi se faire épiler au laser, entre autres.

Quelques minutes d'attente et un jeune homme nous invite à le suivre dans une petite pièce composée d'une chaise, d'un fauteuil-lit comme chez le dentiste (recouvert d'une couverture bien épaisse) et de la fameuse machine anti-graisse. Avant de vous installer, on vous propose de mesurer votre bourrelet et de le prendre en photo pour le fameux avant-après post trois mois. Ce moment pas très agréable passé, pour votre dignité surtout, place à l'extermination des graisses !

Le praticien dépose d'abord une bande gélifiée sur la zone à traiter, ce qui va permettre à la ventouse, elle-même recouverte d'un film à usage unique, de mieux accrocher la peau. Et c'est parti quand vous sentez votre bourrelet aspiré jusqu'à plus soif par la machine.
Un programme adapté à votre traitement se met en route. Pendant une heure ou deux, vous patientez au chaud sous une couverture pendant que la zone est mise à rude épreuve, véritablement congelée par le Coolsculpting. A la fin, un massage drainant est prodigué, de façon à répartir la graisse congelée qui a entièrement pris la forme de la ventouse. Cette étape peut-être douloureuse. Ce qui n'a pas été notre cas. Et bonne nouvelle, vous pourrez retourner travailler après !

Est-ce que ça fait mal ?

Si comme nous vous êtes tentée par l'élimination de vos rondeurs sur le bas ventre, vous risquez d'avoir un peu mal au début car c'est une zone ultrasensible.
A quel point ça fait mal ? Disons 5 sur une échelle de 1 à 10. Lorsque la ventouse se met à aspirer votre adiposité, vous sentez une pression désagréable jusque dans les reins. Passée 10 minutes c'est fini. Vous pouvez alors lire des magazines, regarder la télé, dormir sans problème. Et en cas de besoin, un bouton suffit à appeler du renfort.

Bon à savoir : la zone reste insensible pendant plusieurs jours. Dans notre cas, elle s'est réveillée 5-6 jours plus tard provoquant comme des petites piqures d'aiguille pendant 24 heures. Puis plus rien.

Les résultats ?

Selon l'enseigne les résultats sont visibles après trois semaines et optimaux après deux mois. Dans notre cas, nous avons vu notre bas ventre devenir ultra plat au bout d'un mois (et ça sans régime spécifique) au point de marquer une différence avec le reste de l'abdomen. Trois mois plus tard, tout est harmonieux et notre petit bourrelet semble avoir diminué...

Où pratiquer le Coolsculpting ?
Dans les centres Epilium.
Prix : A partir de 550€ la séance.

CDT

À ne pas rater