Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Comment protéger sa peau et ses cheveux de la pollution ?

Beauté : comment se protéger de la pollution ?
6 photos
Lancer le diaporama

Bête noire des marques de cosmétiques, la pollution est devenue l'ennemi numéro un dont il faut se protéger. Bonne nouvelle, les boucliers pour s'en prémunir se multiplient.

En milieu urbain, la pollution est partout. Et on a beau veiller à respecter sa routine beauté, les dommages sur la peau comme sur les cheveux sont bien là. Mais pas de panique, depuis quelques années, le sujet est devenu l'une des priorités des marques, qui y vont toutes aujourd'hui de leur bouclier. Il existe aussi de bons réflexes pour protéger sa peau et sa chevelure.

On nettoie

La protection démarre au réveil. Devant son miroir, on commence par nettoyer la peau à l'aide d'un démaquillant, d'un soin nettoyant ou d'un tonique pour la débarrasser des impuretés. Même chose le soir, où on ne néglige surtout pas cette étape essentielle d'une bonne routine beauté. On démaquille soigneusement les yeux comme le visage pour faire place nette et laisser la peau se reposer.

On hydrate

Mettre de la crème n'est pas qu'une question de confort, c'est aussi une sécurité ! En effet, l'hydratation aide à la reconstitution du film hydrolipidique qui recouvre l'épiderme. Cette barrière naturelle permet de la protéger des agressions. Pour lui donner un coup de pouce, on choisit un soin adapté à son type de peau et on le prend "anti-pollution".

On vaporise

De plus en plus de marques proposent des sprays jouant le rôle de boucliers anti-pollution. A appliquer après le maquillage, ils forment un filtre protecteur et invisible. Ça rafraîchit et ça protège, alors on n'hésite pas à en remettre au besoin durant la journée.
Idem, des sprays existent désormais pour protéger la chevelure de la pollution. Les vilaines particules qui viennent s'y fixer les rendent ternes. Alors avant d'en sortir, on en vaporise sur ses cheveux.

On choisit des soins doux

Nos cheveux trinquent aussi à cause de la pollution. Pour les soigner, on opte pour des produits lavants doux et on ne zappe pas l'étape de l'après-shampooing. Une à deux fois par semaine, on leur offre aussi un masque nourrissant. Plus les écailles du cheveu sont lisses et resserrées, mieux la fibre capillaire est protégée. Une bonne raison de veiller à les garder bien gainés et hydratés. Pour ce faire, on pense aussi aux huiles et autres brumes hydratantes à appliquer au quotidien sur les longueurs et les pointes.

À ne pas rater