Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Comment porter la résille sans "faire vulgaire" ?

.

Matière réputée sulfureuse, la résille fait pourtant son grand retour dans le dressing des fashionistas. Comment la porter avec style ? Mode d'emploi. 

Comme une néo-ceinture

Pour porter le collant résille mais pas au premier degré, on le glisse sous un jean en le faisant dépasser au niveau de la taille. Cela permet d'affiner la silhouette tout en donnant beaucoup de style à un look plus classique. La combinaison qui fonctionne : collants, jean mom et pull cropped. Oui parce que forcément, il faut qu'on voit un bout de résille !

Sous un jean troué

Indispensable du dressing des rockeuses au même titre que le perfecto, le jean troué ou destroy a su se faire une place dans la garde-robe de beaucoup de femmes. Pour lui donner une allure un peu plus sexy, on glisse un collant résille en dessous. Puisqu'il n'est pas porté seul, il n'est pas vulgaire ! Attention, seule la version noire classique est acceptée !

.

Avec une tenue sportswear

Pour dédramatiser le côté over sexy de la résille, on opte pour un look sportswear comme base de style. Avec un short ou une mini-jupe, on associe un hoodie ou une veste zippée. A partir de ce moment là, on peut opter pour un collant résille. Le mieux : prendre des mailles resserrées pour une allure féminine mais pas sexy.

Pour féminiser des baskets

Pour matcher avec vos sneakers blanches préférées, la chaussette résille est la solution idéale. Elle donnera un côté plus girly à vos Gazelle ou vos Air Max favorites. La bonne astuce : choisir des chaussettes de la même couleur que vos baskets pour un clin d'oeil style parfait jusqu'au bout des orteils !

.

Pauline Arnal

À ne pas rater