Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Colby Keller : de porn star à égérie Vivienne Westwood

Colby Keller joue les égéries pour la campagne printemps/été 2016 de Vivienne Westwood.
4 photos
Lancer le diaporama

Icône du monde de la mode, Vivienne Westwood n'en est pas à sa première excentricité. A 75 ans, la papesse des podiums a dévoilé sa collection printemps/été 2016, mettant en scène Colby Keller, acteur porno gay. Pour New York Mag, ce dernier revient sur sa rencontre avec la créatrice et ce partenariat détonnant.

Pour incarner leurs collections, les couturiers ne manquent pas de choix. Il y a d'abord les mannequins, hommes, femmes ou transgenres, qui raflent le plus souvent la mise. D'autres fois, c'est une actrice ou un musicien qui est choisi. Mais il arrive que les marques optent pour des choix plus audacieux.

Bodybuildeuse au corps musculeux et huilé pour MAC, femme en fauteuil roulant pour Diesel, les marques aiment parfois surprendre, pour s'assurer le buzz et faire avancer les consciences.

La dernière égérie de Vivienne Westwood n'a pas manqué d'étonner. La créatrice anglaise a en effet opté pour un homme, Colby Keller, qui s'est rendu célèbre dans le milieu gay en devenant acteur porno.

Diplômé en art à l'université du Maryland, cet Américain de 35 ans prend la pose pour la collection printemps/été 2016. Une campagne shootée dans les allées et canaux de Venise, en Italie.

Vêtu en femme, il enfile les cuissardes vernies et les gilets Vivienne Westwood. New York Magazine, qui a interviewé l'acteur, ne manque pas de souligner le paradoxe, entre Colby Keller et la papesse de la mode : "Sa carrière se fait nu. La sienne repose sur les vêtements".

Jeu de genres

Ainsi travestie, l'égérie ne perd rien de sa virilité. Mais a dû souffrir (un peu). "Je n'avais jamais porté de talons auparavant. Et ils n'avaient pas ma taille à Venise, alors ils m'ont fait porter des chaussures quatre ou cinq pointures trop petites."

A l'image de marques comme Louis Vuitton, qui fait porter la jupe à Jaden Smith pour sa nouvelle campagne, Vivienne Westwood s'amuse à jouer avec les genres. "C'est un geste politique, d'une certaine façon", indique Colby Keller, qui se réjouit de cette perméabilité. "Il y avait quelque chose de très libérateur et amusant dans le fait de porter ces vêtements et de déambuler dans les rues de Venise."

Celui qui explique que le porno "l'a rendu plus à l'aise face à la caméra" ne tarit pas d'éloges sur la créatrice excentrique. "Elle aborde chaque look comme le ferait un sculpteur ou un peintre. Elle réinterprète constamment la façon dont un look fonctionne, à l'instant T. Elle est incroyablement intelligente." Sans oublier de mentionner le côté militant de Vivienne Westwood, notamment en matière d'écologie.

Pour découvrir tous les visuels de la campagne printemps/été 2016, c'est par ici. Retrouvez l'intégralité de l'interview sur New York Mag.

À ne pas rater