Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Coiffures des backstages : le qui est qui des défilés

Eugène Souleiman
Eugène Souleiman arrive à la coiffure un peu par hasard lorsqu'une agence pour l'emploi le place en tant qu'apprenti chez un coiffeur. Il s'initie ensuite à la méthode Sassoon, mais s'émancipe assez rapidement. Très avant-gardiste, il a son propre style novateur, ce qui en fait aujourd'hui un véritable précurseur des tendances. On lui doit le chignon XXL vu chez Jean Paul Gaultier qui a relancé le maxi-volume. Il ne se contente plus de coiffer pour les défilés comme Dolce & Gabbana, Alberta Ferretti, Louis Vuitton ou Hermès, mais est également à l'initiative de la coupe boule de Lady Gaga pour son clip Alejandro.
Eugène Souleiman Eugène Souleiman arrive à la coiffure un peu par hasard lorsqu'une agence pour l'emploi le place en tant qu'apprenti chez un coiffeur. Il s'initie ensuite à la méthode Sassoon, mais s'émancipe assez rapidement. Très avant-gardiste, il a son propre style novateur, ce qui en fait aujourd'hui un véritable précurseur des tendances. On lui doit le chignon XXL vu chez Jean Paul Gaultier qui a relancé le maxi-volume. Il ne se contente plus de coiffer pour les défilés comme Dolce & Gabbana , Alberta Ferretti , Louis Vuitton ou Hermès , mais est également à l'initiative de la coupe boule de Lady Gaga pour son clip Alejandro.

De même que les maquilleurs, les coiffeurs des backstages restent souvent dans l'ombre. Pourtant, ils réalisent bien souvent des prouesses capillaires qui nous inspirent pour la vie de tous les jours. Odile Gilbert, Sam McKnight, Eugène Souleiman, il n'est jamais trop tard pour les connaître.

Les noms des grands coiffeurs se refilent sous le manteau. Souvent, le grand public commence à en entendre parler quand ils sortent leur propre ligne de cosmétique ou ouvre leur salon comme Orlando Pita. La Haute Coiffure, tout comme la Haute Couture existe pourtant bel et bien. C'est un art à part entière qui est trop peu reconnu. Alors quand Odile Gilbert, la grande prêtresse des backstages reçoit l'insigne de Chevaliers des Arts et des Lettres, elle contribue à faire connaître le savoir-faire de ces magiciens du ciseaux. De même, certaines créations peuvent être érigées en véritable oeuvre d'art, cette dernière s'est d'ailleurs vu acheter des chapeaux en cheveux qu'elle avait conçus pour un défilé. Les soucoupes volantes venues se poser sur les tops du défilé Automne-hiver 2012/2013 d'Alexander McQueen réalisées par Guido Paulo le méritent tout autant. D'autres, adaptent les chignons, queues de cheval ou bouts de tissu pour nous faire valoir la coiffure autrement.

Actuellement exposé au Musée du Quai Branly, l'art capillaire n'en finit plus de faire parler de lui et la culture de ce monde est riche, si l'on se donne la peine de s'y pencher. Ces artisans des backstages gagnent à être plus connu. Découvrez en images sur Puretrend l'élite des coiffeurs de défilés.

Clémentine Santerre

À ne pas rater